Skip to Content

20 mars, journée internationale sans viande

sansviande_448x216.jpg

Saviez-vous que les Canadiens consomment en moyenne 94,6 kg de viande par personne annuellement? Nous savons que cette consommation a un impact sur l’environnement et notre santé, mais aussi que certaines conditions d’élevage sont néfastes au bien-être animal. La production de viande entraine également une dégradation des terres, une augmentation des gaz à effet de serre (GES) et contribue à la pollution de l’eau. 70 % des terres arables sont utilisées pour la production animale et 18 % des émissions de GES sont liées à l’élevage, soit davantage que l’industrie du transport. De nombreuses études prouvent que réduire sa consommation de viande ne peut qu’être bénéfique pour notre santé et celle de la planète!

Afin de vous encourager à réduire votre consommation de viande, Équiterre vous propose différentes alternatives pour varier vos plats et découvrir de nouvelles saveurs.

MANGER MOINS, MANGER MIEUX

La viande est coûteuse. Afin d’en consommer tous les jours, certains optent pour une viande à plus petit prix et de moins bonne qualité. Toutefois, cette viande résulte souvent de conditions d’élevage et de transformations douteuses. Remplacer la viande par des protéines végétales ou des légumineuses, permettra d’alléger votre budget et grâce à ces économies, il sera possible de vous offrir à l’occasion de la viande bio de qualité chez le boucher ou l’éleveur local.

En guise de comparaison et à quantités égales, 100 grammes de tofu et de légumineuses coûtent 0,44 $ et 0,41 $ respectivement, alors qu’un rôti de bœuf coûte 2,86 $.

LES PROTÉINES VÉGÉTALES ET LES LÉGUMINEUSES : D’EXCELLENTES ALTERNATIVES

Réduire sa consommation de viande permet de découvrir de nouveaux aliments et de nouvelles saveurs. Légumineuses, tofu, seitan, tempeh… les alternatives à la viande ne manquent pas!

  • Les légumineuses : Excellente source de protéines, les lentilles, pois chiches, fèves ou haricots de toutes sortes sont très faciles à introduire dans les plats. Vous pouvez en ajouter dans vos salades, vos soupes, les servir en tartinade, les cuisiner en wok ou encore en faire d’excellents couscous, chilis ou hamburgers végétariens!
  • Le tofu : Préparé à base de soja, le tofu a un goût neutre. Toutefois, mariné dans un plat, il se gorge de saveurs. En cubes, il sera parfait rôti ou frit, incorporé dans une salade ou dans un sauté de légumes. Dans sa version soyeuse, vous pouvez l'utiliser dans vos gâteaux et trempettes.
  • Le tempeh : Préparé à base de soja fermenté, le tempeh est riche en protéines et pauvre en lipides. Vendu fumé ou nature, il peut se cuisiner de différentes façons. Il possède un goût plus marqué que le tofu.
  • Le seitan : Riches en protéines, en vitamines B2 et en fer, le seitan est fabriqué à base de protéines de blé. Vendu en tranche ou haché, sa texture est celle qui se rapproche le plus de la viande.
  • Le végépaté : Qui a dit que le pâté était réservé aux carnivores? Fait de légumes, de pommes de terres, de graines de tournesol et de sésame, le végépaté est un délice!

D’autres ressources intéressantes :

Afin de vous familiariser avec la cuisine de ces différents substituts, nous vous encourageons à consulter les nombreuses recettes du mouvement québécois « Lundi sans viande ».