Skip to Content

48 000 signataires demandent au gouvernement de sauver notre Route verte!

Actu - Dépôt bilan pétition Route verte

La pétition « Sauvons notre Route verte », regroupant 48 000 signatures, a été déposée ce lundi auprès de 13 députés dans 10 régions pour demander au gouvernement du Québec de maintenir le programme d’entretien de la Route verte. Ce dépôt s’inscrit dans une démarche où tous les partis politiques de l’Assemblée nationale ont été sollicités afin de signifier au gouvernement l’importance de la Route verte pour toutes les régions du Québec. La pérennité de ce joyau de 5300 kilomètres, qui traverse près de 400 municipalités, dans 16 régions et 94 MRC, doit être une priorité.  

Il y a un an, le gouvernement du Québec annonçait l’abolition du programme d’aide à l’entretien de la Route verte, évalué à 2,8 M$. Ce programme permettait un financement à frais partagés avec les municipalités traversées par le réseau cyclable national. En lançant la pétition « Sauvons notre Route verte » en août dernier, Équiterre s’est ainsi joint à plus de 160 municipalités ayant adopté des résolutions d’appui et à de nombreux acteurs des milieux des affaires, du tourisme, du loisir et de l’environnement.

Équiterre et Vélo Québec remercient tous les citoyens et utilisateurs de la Route verte, associations, personnalités publiques et gens d’affaires qui se sont mobilisés pour demander au gouvernement du Québec de préserver ce joyau du tourisme québécois et outil de développement économique pour nos régions. 

Souhaitons à présent que nos élus écouteront ces 48 000 voix réunies pour demander de sauver ce réseau cyclable unique au monde.

Pour consulter le communiqué de presse de l'événement.

Légende  - de gauche à droite : M. André Leclerc, président-directeur général de Keroul, M. Sidney Ribaux, directeur général d'Équiterre, M. Louis Carpentier, directeur, développement de la Route verte à Vélo Québec et M. Alexandre Taillefer, associé principal, XPND Capital.