Skip to Content

Agriculture et carburants fossiles : principaux moteurs des pressions environnementales selon le PNUE

Selon un récent rapport publié par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), l’agriculture et la consommation alimentaire, de même que les procédés utilisant de l’énergie et des carburants fossiles, constituent les secteurs économiques ayant les impacts les plus élevés sur les écosystèmes de la planète. On peut y lire que l'agriculture et la consommation alimentaire constituent « un des principaux moteurs de pressions environnementales, notamment la transformation de l’habitat, les changements climatiques, l’utilisation de l’eau et les émissions toxiques. »

Les auteurs concluent que dans un scénario de maintien de statu quo, les impacts liés à ces activités risquent de s’accroître. L’augmentation de la population et la croissance économique conduiront à des impacts plus élevés, à moins de modifier les habitudes de production et de consommation. Pour plus de détails, consulter le rapport « Impacts environnementaux de la production et de la consommation : Produits et matières prioritaires. ».