Skip to Content

Bélugas et pipeline de TransCanada : même combat!

Actu - Béluga et TransCanada

Équiterre félicite les groupes environnementaux qui ont réussi à faire stopper les forages dans l’habitat des bélugas du Saint-Laurent, en Cour supérieure du Québec le 23 septembre dernier. Le gouvernement les avait autorisés, alors qu’il n’avait pas reçu les avis scientifiques qu’il avait pourtant demandés.

Il est fondamental que le ministère de l’Environnement du Québec prenne une décision éclairée sur les risques pour l’habitat des bélugas ainsi que sur les autres risques environnementaux avant d’autoriser de tels forages dans le Saint-Laurent.

Saviez-vous que la sauvegarde des bélugas dans le port de Cacouna et le pipeline d’Énergie Est font partie du même combat?

Long de plus de 4000 km, le pipeline Énergie Est de TransCanada transporterait jusqu’à 1,1 millions de barils de pétrole lourd issu des sables bitumineux par jour, de l’Alberta jusqu’à Saint-John au Nouveau-Brunswick. Le port de Cacouna ne servirait qu'à l'exportation de ce pétrole sale et mettrait en péril la survie des bélugas du Saint-Laurent. Déjà, le port de Sorel a commencé à transborder ce pétrole lourd en septembre.

Les sables bitumineux sont une des plus importantes sources d’augmentation des GES au Canada. L’industrie des sables bitumineux de l’Alberta compte tripler sa production d’ici 2030, faisant augmenter de 250 % ses émissions de gaz à effet de serre (GES).

Sans pipeline d’exportation, l’industrie sera forcée de réduire sa production de pétrole sale!

Stopper les pipelines veut dire stopper les émissions des GES et protéger nos habitats naturels!

Signez la pétition contre les sables bitumineux et aidez-nous à convaincre le Premier ministre Philippe Couillard que cet enjeu est majeur pour les Québécois!