Skip to Content

Célébrer et rêver ensemble l'agriculture et la mise en marché de proximité

photo_fermier_abonne_leonie_rouette_448x216.jpeg

La demande pour les produits locaux est en croissance constante. Considérant qu’en moyenne un aliment parcourt plus de 2 500 km du champ à l’assiette, consommer local en ayant tout au plus un seul intermédiaire entre l’agriculteur et le consommateur (ce qu’on appelle la mise en marché de proximité), contribue tant à l’économe qu’à l’environnement. 

La mise en marché de proximité prend plusieurs formes : l’agriculture soutenue par la communauté (ASC), les marchés publics, les kiosques à la ferme, les paniers biologiques tels que ceux des fermiers de famille d’Équiterre, les coopératives de producteurs ou d’acheteurs, les marchés en ligne, etc.

Le réseau des fermiers de famille : une belle raison de célébrer!

Équiterre a joué un rôle de pionnier dans la mise en marché de proximité, en mettant sur pied il y a 20 ans un réseau de fermiers de familles, qui livrent chaque semaine un panier de produits frais et biologiques à leurs abonnés. Un réseau qui a connu une croissance impressionnante depuis ses débuts et qui a fait du chemin depuis que la première ferme livrait des paniers à quelques citoyens dans la cour arrière de l’appartement du directeur général d’Équiterre! 120 fermes nourrissent à présent plus de 50 000 consommateurs. Du côté des producteurs, l’engouement pour le réseau ne se dément pas : près de 30 nouvelles fermes bio on demandé à joindre le réseau pour 2017 et le nombre d’abonnés (familles ou individus) a bondi de 12 300 en 2015 à 17 200 cette année! À un moment où le secteur agricole éprouve des problèmes de relève, le réseau des fermiers de famille semble plutôt inciter les jeunes agriculteurs à joindre le mouvement : la moyenne d’âge des fermiers de famille d’Équiterre est de 38 ans, alors que celle des producteurs canadiens est de 54 ans.

C’est grâce à ces producteurs soucieux de bien nourrir les Québécois et de s’éloigner du mode de production conventionnel qu’Équiterre peut célébrer cette année ces 20 ans de succès! Pour couronner cette année de festivités, nous organisons le colloque « Des idées à récolter », pour inspirer les producteurs, les intervenants du milieu agricole et la relève aux meilleures initiatives de mise en marché de proximité, les 2 et 3 décembre. Au programme : 3 grandes conférences, 8 ateliers, plus de 20 intervenants, un cocktail de réseautage et une journée de visite terrain.  

Réfléchissons et rêvons ensemble pour propulser la mise en marché de proximité vers l’avenir!


Une programmation d’envergure

Nos conférenciers vedette sauront vous faire rêver d’avenir avec leurs initiatives inspirantes et innovantes de mise en marché de proximité, notamment :

  • Jean-Martin Fortier, copropriétaire des Jardins de la Grelinette et auteur du «Jardinier-maraîcher» (Québec)
  • Elizabeth Henderson (États-Unis), figure emblématique de l'agriculture soutenue par la communauté (ASC) et auteure de «Sharing the Harvest»
  • Simon Huntley, fondateur et développeur de Small Farm Central (États-Unis) et
  • Denis Carel, pionnier de la formule des AMAP en France.

Voici un aperçu de quelques grands sujets qui seront abordés; les facteurs-clés de succès des circuits courts, les façons de faire de l’ASC ailleurs dans le monde, comment tirer son épingle du jeu, le marché virtuel, les marchés publics, la vente au détail, et plus encore.

Ne manquez pas cette chance exclusive d’en connaitre davantage sur les différents types de mises en marché de proximité!

Pour vous inscrire au colloque et obtenir plus d'information, visitez le 
www.equiterre.org/colloque

Crédit photo : Léonie Rouette Tétreault