Skip to Content

Chantal Lacasse, lauréate 2014 de la bourse Laure Waridel

Actu - Bourse Laure Waridel 2014

C'est à Québec, lors du rendez-vous des membres d'Équiterre, que fut décernée la bourse Laure Waridel, d’une valeur de 10 000 $, à Chantal Lacasse, une étudiante à la maîtrise en gestion de l’environnement à l’Université de Sherbrooke. C'est avec grand plaisir qu'Équiterre et la Caisse d'économie solidaire Desjardins ont remis la bourse à Mme Lacasse pour son excellent projet d'analyse comparative de différents modes de production du blé au Québec.

Chantal Lacasse est titulaire d’une technique en bioécologie, ainsi que d’un baccalauréat en Sciences biologiques et écologiques. De plus, elle termine actuellement une maîtrise en gestion de l’environnement à l’Université de Sherbrooke. De 2008 à 2013, elle a été chargée de projet en environnement pour les Clubs 4-H du Québec. Par la suite, elle s’est orientée vers le domaine de l’agriculture, en participant à un projet de recherche initié par la meunerie les Moulins de Soulanges. C’est dans le cadre de ce projet que madame Lacasse a décidé de réaliser une analyse comparée de quatre modes d’agriculture du blé au Québec, soit intensive, conventionnelle, raisonnée et biologique.

L’objectif  de son étude sera d’identifier le mode de production agricole le plus favorable pour la culture du blé au Québec, en tenant compte des impacts environnementaux, sociaux et économiques. Ce travail permettra de corroborer les résultats d’une analyse sommaire ayant été réalisée en 2013 par la meunerie les Moulins de Soulanges.

La réduction de l’utilisation des pesticides de synthèse et la diminution de l’impact environnemental de l’agriculture font partie des priorités d’actions d’Équiterre à long terme. Le travail de Mme Lacasse s’inscrit parfaitement dans cette optique et nous sommes ravis de pouvoir la soutenir concrètement.

Le comité de sélection, composé de membres issus des milieux universitaires et écologistes, a tenu à souligner, cette année encore, la pertinence et la qualité des dossiers en lice. Rappelons que la bourse Laure Waridel a été initiée en 2008 et a depuis financé de nombreux projets de recherche dans les sphères environnementales et sociales. Des projets en transport, en agriculture, en bâtiment durable et plusieurs autres secteurs d'activité, qui ont tous permis de faire un pas de plus vers un monde durable.