Skip to Content

Comme pour le tabac, interdisons les pubs de chars

sid-448x216_2_1.png

« Dans le tout petit marché publicitaire du Québec, l’industrie investit près de 500 millions de dollars par année à nous vendre les vertus de se déplacer, seul, avec notre petit sac à lunch, matin et soir, à 15 ou 20 km à l’heure (dans le trafic) dans une camionnette qui peut rouler à 200 km à l’heure transportant 5 gros joueurs de la NLH et un Ski-Doo sur une route de terre au cœur des Rocheuses! »

Pour lire la suite, consultez le blogue complet de Sidney Ribaux.