Skip to Content

Des CPE innovent pour réduire le gaspillage alimentaire

gaspillagealimentaire.png

Saviez-vous que 40 % de la nourriture consommée au Canada aboutit aux ordures? Le gaspillage alimentaire a de sérieux impacts économiques, sociaux et environnementaux pour notre planète. Pour le contrer, plusieurs centres de la petite enfance (CPE) participant au projet Croqu'Plaisir ont pris des mesures au sein de leur établissement. Voici quelques-unes de leurs récentes initiatives :

Au CPE le Soleil Souriant, la standardisation des recettes et des repas a entraîné une réduction notable du gaspillage. Une combinaison d’outils et de pratiques leur permet de prévoir les quantités exactes d'aliments nécessaires pour chaque recette et repas en fonction du nombre d’enfants et d’adultes mangeurs. Cela leur permet également d’ajuster les commandes et de les effectuer au bon moment. Les quelques restes alimentaires sont quant à eux astucieusement valorisés. En effet, il est possible pour les parents de laisser leurs enfants prendre le repas du soir au centre, ou encore même d’acheter des portions pour la maison. Une initiative gagnant-gagnant qui permet de donner un peu de répit aux parents! Un bac à compost sera aussi installé afin de valoriser les déchets organiques.

Au CPE Le Carrefour des Chanterelles, des solutions imaginatives ont été mises en place pour réduire au minimum le gaspillage. Les carottes ne semblent plus assez fraîches pour en faire une salade râpée? Hors de question de les jeter, elles seront excellentes dans un bouillon. La responsable alimentaire du CPE, Annie Cournoyer, a également eu l’idée de vendre les restes des repas aux éducateurs-trices et aux familles voisines. Non seulement cela permet d’éviter le gaspillage, mais aussi de rembourser les coûts d’achat des aliments et de ravir les papilles de tous et chacun!

La garderie Petit Gazou offre également la possibilité aux employés d’acheter les restes des repas du midi. Elle compte aussi étendre la mesure aux parents. Le compostage figure également dans les projets de l’établissement en 2017.

Pour d'autres idées futées en vue de réduire le gaspillage alimentaire dans les services de garde et à la maison, consulter la fiche d'information à ce sujet.