Skip to Content

L'atrazine, c'est pas un cadeau

atrazine-10-448x216.png

Depuis quelques mois, Équiterre souhaite amener le gouvernement fédéral - qui se penche actuellement sur la possible ré-homologation de l’atrazine - à faire interdire ce dangereux pesticide banni dans toute l’Europe depuis plus de 10 ans, mais toujours utilisé au Canada.

Grâce à vous et nos sympathisants engagés, près de 35 000 signataires ont appuyé notre action. Les fonctionnaires fédéraux rendront leur décision d’ici la fin de l’hiver et nous devons être nombreux à exiger que ce pesticide soit interdit au Canada!

Mettons fin à l’utilisation de l’atrazine au Canada!
Les effets de l'atrazine sur les organismes vivants sont nombreux :

  • L’atrazine est reconnue pour avoir des effets endocriniens, c’est-à-dire qu’il peut agir sur l’équilibre hormonal d’un être vivant, et donc potentiellement sur la croissance, le développement ou la reproduction;
  • Les enfants sont plus vulnérables à l’exposition à l’atrazine en raison de l’influence du système endocrinien sur les stades de développement;
  • Une étude dirigée par une chercheuse de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale de France suggère que l’exposition d’une femme enceinte à l’atrazine pourrait avoir des effets sur le poids et le périmètre crânien des nouveau-nés;
  • L’atrazine est l’un des pesticides les plus fréquemment détectés dans les eaux de surface au Québec : on le retrouve dans 98 % des échantillons prélevés dans les rivières des régions dont la culture prédominante est le maïs par le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Merci de signer si ce n’est déjà fait et de partager en grand nombre!