Skip to Content

Le Sommet du climat à New York se conclut sur une vague d'optimisme

Actu - Le Sommet du climat à New York se conclut sur une vague d'optimisme (Julien Charlebois)

Plus de 400 000 personnes ont envahi les rues de New York dimanche dernier dans le cadre du Sommet sur le climat de l'Organisation des Nations Unies. Les chiffres sont impressionnants; 2800 événements organisés dans pas moins de 166 pays! Peut-être avez-vous participé à l'un d'entre eux? Il s'agit de la plus grande mobilisation pour le climat de l'histoire! L'heure est à l'action!

La voix des marcheurs semble avoir été entendue car les représentants de 73 États et de 1000 entreprises présents au Sommet ont décidé de faire quelques pas de plus dans la bonne direction.

Dans la foulée de la semaine sur le climat à New-York, un panel co-organisé par Équiterre, Natural Resources Defense Council et Environmental Defence Canada a souligné le leadership de plusieurs provinces canadiennes, d’États américains et du milieu des affaires sur le dossier des changements climatiques. Le ministre de l'Environnement et des Changements climatiques de l’Ontario, Glenn Murray, a indiqué qu’après l’abandon du charbon comme source de production d’électricité, la province comptait dorénavant miser sur le développement d'énergies propres et d'infrastructures vertes. M. Murray ainsi que les autres panellistes de l’entreprise Lafarge, du Rockefeller Brothers Fund s’entendent sur la nécessité de collaborer pour inciter les nations à adopter des cibles ambitieuses de réduction de gaz à effet de serre (GES). Le temps presse!

C'est donc sur une vague d'optimisme que se termine ce sommet. La question de la lutte aux changements climatiques a été remise à l'agenda international, tout comme la nécessité d'arriver à une entente légalement contraignante visant la réduction importante de GES à l'échelle planétaire. Plusieurs initiatives ont également été annoncées, traçant ainsi la route à des engagements significatifs à la conférence de Paris en 2015. 

Équiterre suivra de près le déroulement des négociations à venir. Suivez nous!

Vous voulez passer à l'action dès maintenant? Signez notre pétition Non aux sables bitumineux


  Crédit photo : Julien Charlebois