Skip to Content

Les impacts positifs insoupçonnés des paniers bio

Actu - Point livraison

Quand on s'abonne à un panier bio, on achète bien plus que des légumes. On s’assure de reconnecter avec la nature chaque semaine de l'été en recevant des légumes frais, biologiques et locaux, un peu comme si on avait un potager tout près de chez soi.
On va chercher ses légumes comme si on allait au supermarché mais, nous avons fait le calcul, en 2016, cela coûtait en moyenne 14 % moins cher de s'abonner à un panier bio du réseau des fermiers de famille, que d'acheter chaque semaine le même panier à l'épicerie. Par exemple, pour parler en livre de carottes, celle issue du rayon bio de l'épicerie coûterait 2 $ contre 1,72 $ pour celle issue du panier bio du réseau des fermiers de famille d’Équiterre.
Comparables donc, même si le panier bio prend déjà l'avantage. 

Intéressons-nous maintenant aux petits bonus offerts par les paniers bio des fermiers de famille. 

Profiter de l'intégralité des légumes

Reprenons l'exemple de la livre de carottes. En consommant les carottes d'un panier bio, récoltées la veille de la livraison, on peut bénéficier des fanes (les feuilles des carottes) qui peuvent servir de base à une excellente soupe ou être utilisées dans la préparation d'une quiche. De la fraicheur, de la verdure, et des vitamines en bonus.

Faire des découvertes culinaires

Dans un panier bio, on trouve des légumes standards, et puis parfois une petite surprise, inconnue, qu'on n'aurait pas achetée à l'épicerie, comme un cadeau de la ferme. Généralement, ce légume intrigant vient avec une recette pour l'apprêter et souvent, il finit par se glisser dans la "top liste" de nos légumes préférés. 

Se fabriquer du temps de qualité

Aller chercher son panier bio, c'est comme une petite coupure attendue, un rendez-vous régulier qui fait du bien, souvent à l'extérieur, avec des rires d'enfants et des sourires de grands. On croise des regards qu'on finit par reconnaitre, on se salue, on échange des astuces de cuisine. On remercie le fermier pour la délicieuse découverte du panier précédent.

Et vers la fin de la saison quand, nostalgiques, on se surprend à avoir déjà hâte à l’été suivant pour revoir son fermier de famille, on peut souvent profiter d'une visite à la ferme pour aller se ressourcer, donner un coup de main et remercier ceux qui nous ont nourri de savoureux légumes tout l’été.

Vous venez de faire connaissance avec le concept des externalités positives.
Pour vous abonner aux paniers bio. :)