Skip to Content

Merci d'avoir répondu chaleureusement à notre appel !

Merci de répondre à notre appel et d'affirmer votre appui à la cause en devenant membre d'Équiterre ! Merci aussi de donner de votre temps ou de votre argent, de nous lire, de rester critique et informé(e), de participer à nos projets, de nous encourager.

Ces petits et grands gestes nous vont droit au coeur et nous motivent à travailler encore plus fort à la défense de cette cause qui nous unit.

Nous avons pensé partager avec vous les messages d'encouragements que de nouveaux membres-donateurs nous ont transmis suite à une invitation à devenir membre lancée par Steven Guilbeault il y a quelques semaines.

Grâce à vous, nous sommes maintenant des plus motivés à aller de l'avant et réaliser nos projets. Merci!

 « Ça me fait tellement de bien de voir des humains aussi bien engagés que vous. J'ai une grande inquiétude pour la survie de l'espèce humaine. Merci de votre engagement et de votre contribution pour notre santé et notre environnement. » Paul Fillion, Chambly

« Si tu veux quelque chose que tu n'as jamais eu, il faut faire quelque chose que tu n'as jamais fait. Voilà pourquoi que je mets la main dans ma poche afin que notre environnement puisse rester ou même devenir plus sain. Merci d'être là. » Michelle Julien, St-Hubert

 « Merci pour tout ce que vous faites. Mon don n'est pas très élevé, mais c'est tout ce dont je suis capable pour le moment. Notre société et nos générations futures ont besoin d'organisme comme Équiterre, merci encore! » Fannie Lépine, Grand-Mère

« Bravo Steven, un texte fort convaincant! Et merci de votre beau, utile, efficace et inspirant travail. » Léon René De Cotret, Cookshire Eaton

« Continuez votre bon travail. Vous nous inspirez! » Lise Éthier, Moncton

« Merci! Merci de votre implication, de votre persévérance, de vos actions et prises de position intelligentes. Mon don est petit aujourd'hui, mais il se renouvellera au fil du temps. » Nicole Fraser

« Je suis bien contente de participer à votre mouvement pour contrer les dégâts faits dans l'environnement!» Angéline Hébert, St-Jean-Chrysostome