Skip to Content

Non au gaz de schiste!

Actu - Non au gaz de schiste! Marcovdz via flickr

À peine le Bureau des audiences publiques en environnement (BAPE) a-t-il rendu son rapport critique sur l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste dans la Vallée du St-Laurent, que le ministre Couillard a emboîté le pas en fermant complètement la porte à cette industrie.

Le rapport du BAPE signale plusieurs éléments problématiques qui ont mené à cette conclusion. En premier lieu, les retombées économiques pour le Québec seront insuffisantes, voire négatives dans le contexte actuel, et même dans une perspective de 25 ans. Sur le plan de l'acceptabilité sociale, condition essentielle pour aller de l'avant, rien n'est encore acquis. Encore plus inquiétant, les activités industrielles liées au gaz de schiste engendreraient une hausse des émissions de gaz à effet de serre pouvant aller de 3 % à 23,2 %.

Plusieurs autres facteurs dont les impacts sur la qualité de l'air, de l'eau et l'absence de cadre législatif ont permis de freiner l'essor de cette industrie au Québec. Les milliers de citoyens inquiets des impacts potentiels de l'arrivée des gaz de schiste près de chez eux peuvent enfin se réjouir de cette bonne nouvelle.

Équiterre salue le travail rigoureux du BAPE et se réjouit de la décision du gouvernement Couillard.