Skip to Content

Nouvelle offensive pour que l'Office national de l'énergie considère le climat!

Actu - foule

Déjà 100 000 Canadiens ont écrit pour demander à l'Office national de l'énergie (ONÉ) de tenir compte du climat dans son évaluation. Mais l'Office refuse toujours de voir un lien entre les projets de pipelines et les changements climatiques. Il est temps de passer à la phase 2!

Du 3 février au 3 mars, l'ONÉ permet à tout citoyen de remplir une demande de participation aux audiences portant sur le projet de pipeline Énergie Est. Cependant, l'ONÉ refuse d'aborder la question des impacts d'Énergie Est sur le climat, omettant ainsi les 32 millions de tonnes de GES engendrées par l'exploitation du pipeline.

350.org, Greenpeace, Avaaz, le Conseil des Canadiens et Leadnow.ca ont lancé une intervention populaire massive afin de faire entendre raison à l'ONÉ. Nous souhaitons inonder l'Office de demandes de participation pour parler de climat. Une fois que l'Office aura rejeté une à une nos demandes, nous pourrons faire connaître publiquement la position de l'organisme fédéral. 

Si nous sommes des milliers à envoyer une demande de participation, l'ONÉ devra nécessairement réagir : écouter les citoyens et revoir sa position ou poursuivre en admettant que le Canada est un voyou climatique. Travaillons ensemble pour que l'ONÉ reconnaisse publiquement que, par son processus illégitime, il est prêt à exclure la science climatique du débat.

Remplissez votre demande d'intervention en ligne grâce à un guide étape par étape détaillé ou bien joignez-vous à l'un des événements publics pour remplir votre demande en groupe! Des citoyens mobilisés vous invitent à Montréal, Laval ou Mirabel