Skip to Content

Passez votre commande à votre nouveau maire !

Actu - Passez votre commande à votre nouveau maire ! Choix final

Équiterre vous propose des recommandations pour les futurs candidats à la mairie de votre ville. Informez-vous sur leur programme, faites-leur part de vos préoccupations et allez voter le 3 novembre ! 

Pour vous guider dans vos choix, consultez la liste d'événements et analyses pertinentes présentées par différentes organisations.

Vous pouvez aussi consulter nos propositions en images portées par des citoyens lors des événements Parking Day.

Enjeux en transport 

  • S'assurer de la mise en place des voies réservées pour les autobus, taxis et vélos et augmenter le nombre de voies express pour les autobus ;
  • Développer de nouveaux axes de transport assurés par des systèmes à fort débit de type tramway, système rapide par bus (SRB), prolongement de lignes de métro, etc ;
  • Créer un fonds de transport durable qui serait financé en partie par une augmentation progressive de la taxe sur l'essence, taxe sur le stationnement ou autres mesures fiscales ou de péage (au kilomètre roulé) ;
  • Développer l’habitation autour des transports collectifs en assurant une bonne mixité des services et une certaine densité urbaine ;
  • Augmenter le nombre de pistes cyclables en fonction des déplacements utilitaires et instaurer des autoroutes cyclables;
  • Implanter des mesures d’apaisement de la circulation et réduire la vitesse sur les rues résidentielles pour favoriser les déplacements actifs ;
  • Faire pression auprès du gouvernement provincial afin de changer le code de la route en faveur des piétons et des cyclistes ;
  • Faciliter l’accès aux espaces de stationnement pour l’auto-partage et la voiture en libre-service en imposant certaines conditions pour encourager des flottes de véhicules électriques;
  • Développer le réseau de voies réservées au covoiturage.

Enjeux en alimentation, agriculture et horticulture

  • Améliorer l’accès à des aliments santé et écologiques (locaux, biologiques, équitables) pour l’ensemble de la population, par la mise en place de politiques, plans et initiatives ;
  • Favoriser l’approvisionnement biologique et local au sein des institutions publiques ;
  • Promouvoir les aliments locaux et biologiques dans les lieux et évènements publics ;
  • Faciliter l’agriculture urbaine au Québec en s’appuyant sur les recommandations du rapport de l’Office de consultation publique de Montréal sur l’état de l’agriculture urbaine à Montréal ;
  • Interdire l'usage de pesticides de synthèse à des fins agricoles et esthétiques. 

Enjeux énergétiques

  • Adopter une résolution interdisant le passage des sables bitumineux sur leur territoire, pour les municipalités le long de la ligne 9 de l’oléoduc d’Enbridge et du tracé de l’oléoduc Énergie Est de Transcanada. 

Enjeux sur la qualité de l’air

  • Pour les grands centres urbains, s’inspirer de la réglementation de la ville de Montréal en obligeant les propriétaires d'un appareil ou foyer utilisant un combustible solide, à l'exception des granules, à le rendre inopérant d'ici le 31 décembre 2020.
     

Activités et analyses pour vous guider dans vos choix

Durant la campagne électorale, nous ajouterons des informations dans cette section, revenez nous visiter régulièrement.

Vous voulez connaître nos actions sur ces différents enjeux, abonnez-vous à notre bulletin électronique mensuel.

Commandes au nouveau maire

Tout ça c'est beau pour les gens de la ville! À la campagne, il faudrait se concentrer sur quelques autres points sensibles: - diversification et rotation des cultures (une chose bien oubliée!) - application réduite et ciblée des pesticides - retour de l'élevage sur pâturage - développement des pistes cyclables (un gros enjeu ici!) - interdiction d'épandage des "MRF" (boues d'usines d'épuration) - développement des cultures "de niche", notamment biologique - respect des voisins dans le développement des éoliennes - mesures de bonne cohabitation entre ruraux et néo-ruraux - etc. François Belpaire, Godmanchester, QC

 Merci pour votre commentaire

 Merci pour votre commentaire M. Belpaire. Équiterre abonde dans le même sens que vos demandes, et propose des actions concrètes aux citoyens dans la plupart des champs auxquels vous référez. Équiterre met de l'avant la diversification et la rotation des cultures, et la réduction des pesticides en agriculture, notamment dans un rapport sur l'écoconditionnalité publié en partenariat avec Nature Québecc l'an dernier. Nous agissons également au niveau fédéral afin d'amener un rééxamen des pesticides qui sont bannis ailleurs au monde pour des raisons de santé et d'environnement. Aussi, le grand public a accès au réseau des fermiers de famille coordonné par Équiterre, lesquels cultivent une grande diversité de légumes et pratiquent l'agriculture biologique, qui comprend des pratiques de rotation des cultures et l'interdiction d'appliquer tout pesticide de synthèse. C'est un geste concret par lequel les citoyens peuvent appuyer une agriculture écologique, dans 13 régions du Québec. En appuyant une agriculture bio, cela permet également de soutenir une agriculture où les animaux d’élevage ont des conditions respectueuses de leurs besoins, dont l'accès à l'extérieur.

Du côté des transports, Équiterre et ses partenaires militent pour le développement du réseau cyclable au Québec et plus particulièrement pour les déplacements utilitaires et c'est pour cette raison que cet enjeu ressort dans nos recommandations à faire à votre futur maire.