Skip to Content

Plan d'action sur le développement des hydrocarbures : pertinent, avec quelques bémols

Blog - Steven Guilbeault

Les ministres David Heurtel et Pierre Arcand, respectivement de l’Environnement et de l’Énergie et des Ressources naturelles, ont lancé vendredi dernier un plan d’action sur le développement des hydrocarbures.

Ce plan couvre l’ensemble des activités liées aux secteurs des hydrocarbures. On prévoit étudier l’exploration et l’exploitation du pétrole sur l’île d’Anticosti et on annonce du même coup la mise sur pied d’un BAPE sur le projet de port pétrolier à Cacouna.

Le plan du gouvernement a été généralement bien accueilli, tant par les groupes environnementaux tels la Fondation David Suzuki, Greenpeace et le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement, que par le secteur municipal, qui a fait entendre sa voix grâce à la Fédération québécoise des municipalités. Certains craignent toutefois qu’il n’ouvre la porte à la relance de l’exploitation des gaz de schistes dans la vallée du Saint-Laurent, ce à quoi le ministre Arcand a répondu qu’il n’y avait pas d’acceptabilité sociale pour cette filière au Québec en ce moment.

Pour lire la suite du billet de Steven Guilbeaut.