Skip to Content

#PourUneVraieRéforme de l’ONÉ : sortons de l’ère préhistorique!

dinos-448x216.jpg

Savez-vous pourquoi les projets de pipelines de pétrole et de gaz naturel continuent d’être approuvés coup sur coup, alors que le Canada s’est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre?

L'un des coupables est l’Office national de l’énergie (ONÉ), l’organisme responsable d’évaluer les projets énergétiques au Canada. Quand l’ONÉ a été créée en 1959, les changements climatiques étaient quasiment absents du décor. Aujourd’hui, l’industrie du pétrole et du gaz naturel émet à elle seule le quart des émissions de gaz à effet de serre au Canada.

Pour la première fois depuis la création de cette institution, nous avons une chance rare de pouvoir changer cette structure dépassée et de bloquer les projets de pipelines! Exigeons une vraie réforme!

Perte de crédibilité de l’ONÉ

Dans les dernières années, l’ONÉ a perdu toute crédibilité. Entre autres, le processus de participation est semé d’embûches pour les citoyens et les organisations qui souhaitent s’exprimer. Aussi, plusieurs documents sont uniquement disponibles en anglais. Sans compter les rencontres secrètes entre des commissaires de l’ONÉ et Jean Charest, l’ancien premier ministre du Québec, qui travaillait alors comme lobbyiste pour la compagnie TransCanada.

À vous de jouer pour réformer l’ONÉ et bloquer les projets de pipelines

Pour la première fois depuis sa création, nous avons maintenant l’occasion de changer en profondeur cette structure dépassée.

Le comité d’experts responsable de la modernisation de l’ONÉ propose une réforme majeure :

  • Assurer des décisions cohérentes avec les engagements du Canada pour le climat.
  • Permettre une participation simplifiée et élargie du public.
  • Garantir des processus d’évaluation transparents et indépendants.
  • Appuyer sans réserve la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones pour permettre des relations de nation à nation avec les communautés autochtones.

Maintenant, nous devons nous assurer que ces éléments soient intégrés à la Loi sur l’Office national de l’énergie. Le comité d’experts accepte les commentaires du public jusqu’au 28 août 2017. Nous devons agir rapidement!

Envoyez un message à votre député pour lui signifier à quel point cette réforme est nécessaire, notamment pour que le Canada respecte ses engagements pour le climat!

Il est grand temps de moderniser l’ONÉ et de sortir de l’ère préhistorique : agissez #PourUneVraieRéforme de l’Office national de l’énergie!

Consultez le site #PourUneVraieRéforme et envoyez un message à votre député!