Skip to Content

Premier enjeu électoral pour l'environnement : le projet Oléoduc Énergie Est de TransCanada

Actu - Pipeline

Alors que la compagnie TransCanada déposait hier la première version de son projet Oléoduc Énergie Est à l’Office national de l’énergie, l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA), Équiterre et Greenpeace demandent aux partis en campagne de prendre position sur cet enjeu d'envergure. Les groupes environnementaux réclament une évaluation environnementale stratégique suivie d'audiences du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement dans toutes les régions concernées de manière à ce que ce projet soit analysé dans son ensemble.

« Compte tenu du parti pris du gouvernement fédéral à l’égard de l’exploitation accélérée des sables bitumineux, une intervention du gouvernement québécois est essentielle afin d’évaluer objectivement les impacts sociaux et environnementaux de ce projet » affirme Steven Guilbeault, directeur principal chez Équiterre.

Pour lire le communiqué de presse émis à ce sujet.