Skip to Content

Quatre déversements de pétrole dans les deux dernières semaines

Actu - Fuite pipeline

Veut-on vraiment continuer à transporter autant d'énergies fossiles dans nos communautés?


Depuis le 17 mars dernier seulement, on a dénombré quatre déversements de pétrole aux États-Unis. Quant au Canada, on recense depuis janvier 2014 un accident de train (1), un déversement de pétroledeux ruptures de gazoducs, des fuites et accidents de puits souterrains et de bassins de résidus (2). Heureusement, ces derniers accidents n'ont fait aucune victime, mais on devrait se demander, suite à l’accident de Lac-Mégantic en juillet dernier, si on veut vraiment continuer à transporter des matériaux si dangereux à travers nos communautés.

C’est un mythe que les pipelines et trains deviennent plus sécuritaires. En fait, le nombre de fuites dans les pipelines au Canada a triplé depuis 10 ans. Depuis janvier, il y avait 2 accidents et 16 incidents dont 12 avec fuites non confinées. Avec le manque de transparence et des tests de sécurité non conformes, c’est maintenant à nous, citoyens et citoyennes du Canada, de prendre la décision d'accepter ou non une augmentation du transport d’énergies fossiles par pipeline, train et bateaux sur notre territoire ou si nous nous ouvrons à d'autres alternatives.

Pour demander au gouvernement fédéral de rejeter le projet Énergie Est de TransCanada, tant que la preuve n'aura pas été faite hors de tout doute qu’il est sécuritaire, qu'il ne contribuera pas à augmenter les GES du Canada et qu’il n’aura aucun impact environnemental pour les communautés, signez la pétition.

Sources

(1Registre des interventions d'Urgence-Environnement
(2) Journal Environmental Science & Technology