Skip to Content

Retour sur le Sommet sur l'alimentation du Québec

sommet_alim_2.jpg

Vendredi le 26 mai dernier, Équiterre était invité à participer au Sommet sur l’alimentation organisé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

L’objectif de cette initiative est de « créer un forum dynamique réunissant les partenaires en vue de doter le Québec d’une politique bioalimentaire ».
Pour y arriver, trois rencontres ont été organisées et celle du 26 mai, la troisième, portait sur la thématique de la production agricole et des territoires.

Équiterre a souhaité souligner l’importance pour le Québec de se doter d’une vision à long terme où l’agriculture biologique est reconnue comme étant sobre en carbone, protectrice de l’environnement, de la santé des travailleurs agricoles, et des citoyens.

Défendre le soutien à la production biologique, la stratégie sur les pesticides, et la mise en marché de proximité

Isabelle Joncas, chargée de projet du réseau des fermiers de famille d'Équiterre, a souligné que les programmes actuels en faveur de l'agriculture biologique doivent être maintenus, afin que les superficies et le nombre de producteurs continuent de croître, à un rythme plus rapide, pour pouvoir répondre à la demande grandissante pour les produits biologiques sur le marché intérieur. Plus concrètement, une prime à l’hectare, permanente, devrait être instaurée comme incitatif à la transition bio.

Du côté des pesticides, Équiterre a encouragé le gouvernement à appliquer concrètement sa Stratégie sur les pesticides 2015-2018 dans le but de contrer la hausse importante qu’ont connu les ventes de pesticides au Québec entre 2006 et 2014 (31 % d’augmentation).

La mise en marché locale a aussi été citée comme un moteur de développement à soutenir.

Laissez vous aussi votre empreinte!

Vous êtes invités à vous prononcer sur le futur de la politique bioalimentaire du Québec. La plateforme attend vos recommandations, car ce que l’on mange et comment on le produit, c’est l’affaire de tous !

Et si vous voulez passer à l'action dès maintenant, songez aux paniers bio du réseau des fermiers de famille!