Skip to Content

Turcot - Équiterre met sur pied un comité de vigilance

Actu - Turcot plan

Équiterre, le CRE-Montréal, le Réseau des ingénieurs du Québec (RéseauIQ), le Forum Urba 2015, le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN et Transport 2000 Québec annoncent la création d’un comité de vigilance pour s’assurer que la réfection du complexe Turcot soit le meilleur projet possible. Le projet annoncé par le MTQ la semaine dernière comporte plusieurs points positifs, mais il reste encore beaucoup de travail à faire pour l'améliorer.

Passer du Nord au Sud, sans bâton dans les roues!

Inquiète, je me demande si l'on prend en compte le fait que ce chemin est le plus court, sur que 2 possibilités, pour passer du Nord (l'autoroute 15) au Sud (l'autoroute 10).  J'habite personnellement à la hauteur de St-Jérôme alors que ma famille se trouve à 2 heures de route dans les Cantons de l'Est.  La seule alternative à l'échangeur Turcot est Hyppolite Lafontaine et la 30...  Ça fait long de pollution sur le Métropolitain et le tunnel...  Je suis consciente de ce que dégage ma voiture et en suis plus que désolée, comme de ce qu'elle coûte, m'enfin, tant que la télétransportation n'est développée... Il n'y a pas d'alternative à passer par Montréal sur cet axe alors, pourrait-on faire circuler plus rapidement au travers de la ville afin de moins les encombrer et les polluer ?  Merci d'être là Équiterre...;-)

Une question d'intégration

Bonjour,

Merci pour votre encouragement!

Effectivement, les voitures peuvent être utiles pour des déplacements comme les vôtres. Le but du comité de vigilance n'est pas de s'assurer que les voitures soient bannies, mais bien que les alternatives à la voiture-solo soient bien développées et intégrées : trains de banlieu, tramway, covoiturage, etc. Particulièrement pour les citoyens qui doivent se rendre en ville quotidiennement. Et pour le transport de marchandises.

S'il est facile, agréable et rapide de choisir les transports en commun pour se rendre au centre-ville, les citoyens vont opter pour cette solution dont les avantages sont démontrées.

Par contre, si la capacité routière pour les voitures est augmentée, les problèmes de congestion et de pollution ne seront pas réglées pour autant.

Le dernier plan présenté pour la réfection de Turcot est un bon premier pas pour repenser la façon de se transporter : Équiterre et ses partenaires vont s'assurer que l'on continue dans la bonne voie!