Skip to Content

Un déversement de pétrole brut dans le Saint-Laurent coûterait plusieurs milliards de dollars

Actu - Rapport lac St-Pierre

Un nouveau rapport publié aujourd’hui par le Conseil des Canadiens et Équiterre évalue les coûts de nettoyage d’un éventuel déversement de pétrole brut dans le lac Saint-Pierre sur le fleuve Saint-Laurent à plusieurs milliards de dollars, soit bien au-delà de la limite de responsabilité en vigueur au Canada. 

Les projets d’exportation d’Énergie Est et de Suncor doubleront bientôt le nombre d’envois et la quantité transportée par chaque envoi sur le Saint-Laurent.

Le rapport « Un désastre en double » présente une modélisation des coûts et des dommages qu’entraînerait un déversement de moins de 10 % de la cargaison d’un superpétrolier de taille Aframax, un type de navire ayant récemment obtenu l’autorisation du gouvernement fédéral de sillonner les eaux du fleuve Saint-Laurent. Selon le modèle, les coûts de nettoyage d’un déversement de 10 millions de litres atteindraient 2,14 milliards de dollars. La limite de responsabilité pour un déversement étant fixée à 1,4 milliard $, ce sont les contribuables qui devraient assumer l’excédent.

Crédit photo: N. Gariépy

L’impact sur l’environnement serait dévastateur pour le lac Saint-Pierre, une réserve mondiale de la biosphère désignée par l’UNESCO.

L’étude réalisée démontre également qu’en cas de déversement de pétrole, l’état des glaces et le manque de ressources de la petite société privée chargée du nettoyage sur le Saint-Laurent rendraient toute intervention d’urgence extrêmement difficile. Dans des conditions normales, un déversement pourrait recouvrir la totalité du lac Saint-Pierre en aussi peu que huit heures, soit beaucoup plus rapidement que la mise en place d’une intervention d’urgence.

Le rapport recommande plutôt de réduire la taille maximale des navires et le volume d’exportation, d’améliorer les moyens d’intervention en cas d’urgence, d’abolir les limites de responsabilité et de tenir l’expéditeur conjointement responsable des coûts liés à un déversement.

Consultez le rapport Un désastre en double en français et en anglais.