Skip to Content

Un REER sans combustibles fossiles - voici le vrai scoop!

growing_money-448x216vrai.jpg

Collaboration spéciale de Brenda Plant, cofondatrice de la plateforme Éthiquette, site indépendant d’information et d’analyse sur l’investissement responsable.

Êtes-vous frustré par les conseillers en placements qui ne semblent pas connaître les options d'investissement responsable et se soucier de vous aider réellement sur ce point? Sans parler des recherches Google, où pratiquement rien (de pertinent) n’apparaît sur ce sujet…

Téléchargez une liste de 17 fonds sans combustibles fossiles

En tant qu’ami d'Équiterre, vous vous souciez de la planète et vous cherchez des solutions proactives pour créer un monde meilleur. Si vous êtes comme la majorité des gens, vous en savez probablement peu sur les rouages de l'investissement et vous vous découragez juste à l’idée d’essayer d’en comprendre le fonctionnement. Il n'existe pas de solution miracle, mais la transparence et la compréhension sont des éléments importants d’une recherche de solutions concrètes et durables.

Que diriez-vous de choisir un portefeuille de placements dont vous êtes fier? De pouvoir en discuter avec enthousiasme, comme lorsque vous venez de découvrir un nouveau produit écoresponsable?

Le désinvestissement des combustibles fossiles, une stratégie efficace de changement?


Les retours financiers auxquels vous vous attendez pour vous assurer une retraite confortable ne devraient pas se faire aux dépens des générations futures. C’est malheureusement ce qui risque de se produire si une grande partie des revenus de retraite se fonde sur des activités extractives qui diminuent le capital naturel avec lequel les générations futures devront survivre.

Le mouvement de désinvestissement des combustibles fossiles a été l'une des campagnes les plus marquantes de l'histoire de l'investissement responsable (voir un article de blog sur le mouvement de désinvestissement).

Tous ces individus et investisseurs qui ont retiré leurs fonds des sociétés de combustibles fossiles ont réussi à faire avancer le débat. La demande des investisseurs pour des produits financiers sans combustibles fossiles a porté fruit!

Toutefois, la réalité est que l'économie mondiale est confrontée à un problème de demande et d'approvisionnement. Les sociétés pétrolières et gazières détiennent actuellement 8 fois plus de carbone en réserves que nous pouvons brûler tout en maintenant un environnement habitable pour les humains et les autres formes de vie. Tant que nous ne changerons pas ce paradigme en réduisant la demande et en dissociant notre économie du carbone, le retrait de nos portefeuilles d'investissement personnels des grands émetteurs de GES n'aura pas un impact social/environnemental énorme.

Les montants issus du désinvestissement des combustibles fossiles pourraient être utilisés pour financer la transition vers le développement des énergies renouvelables, l'efficacité énergétique et l'agriculture locale durable, entre autres. Cependant, les investisseurs se dirigent plutôt vers des secteurs comme les banques, les technologies de l’information ou des entreprises de services. Certes, ils peuvent compter sur des empreintes carbone plus basses, mais ces industries font toujours partie intégrante d’un système basé sur les énergies fossiles. Est-ce parce que les investisseurs n'ont pas assez d'options d’investissements en énergies renouvelables? Probablement.

Au Canada, les sociétés pétrolières et gazières représentent environ 20 % de la valeur de l'indice composé S&P/TSX. Supprimer ce secteur de votre portefeuille signifierait supprimer un cinquième de l'éventail admissible des entreprises. Il est facile de reconnaître les entreprises de sables bitumineux et de ne pas les inclure dans votre portefeuille. Toutefois, est-ce que vous suspecteriez aussi Couche-Tard? Saviez-vous qu’au cours de l'exercice financier 2016, les ventes de carburant pour le transport routier par Couche-Tard représentaient environ 53 % de ses revenus totaux au Canada, 68 % aux États-Unis et 76 % en Europe (y compris l'Irlande)? (Rapports trimestriels de Couche-Tard). Lorsque vous éliminez les dépanneurs et les banques qui financent divers projets à haute teneur en carbone, l’éventail s’amincit davantage.

C'est pourquoi certains fonds d'investissement responsables ont choisi d’adopter des stratégies d'engagement des actionnaires, en travaillant directement avec les entreprises figurant dans leurs portefeuilles pour améliorer leur performance en matière d’éco-responsabilité. Je crois sincèrement que l'engagement des actionnaires peut être un outil puissant pour améliorer les performances environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) d'une entreprise. Toutefois, ces efforts pourraient ne pas être perçus comme aussi efficaces que des investissements sans combustibles fossiles. Il ne faudrait pas que la perfection devienne l'ennemi du bien!
 

Un REER (pratiquement) sans combustibles fossiles, est-ce possible?


Il y a à peine quelques années, la réponse à cette question aurait été « non ». Certains conseillers financiers pourraient même croire qu'il n'existe toujours pas d'options de placement sans combustibles fossiles pour l'investisseur moyen. Bien qu'un fonds 100 % sans pétrole ne soit pas encore possible étant donné tous ses dérivés, le marché évolue. Le récent Rapport de tendances de l’investissement responsable canadien de 2016 indique que les actifs de cette nature des investisseurs individuels ont presque doublé au cours des deux dernières années pour atteindre 118 milliards $, ce qui correspond à un taux de croissance de 91 %.

Bien que ce rapport sur les tendances de 2017 aborde très peu le comportement des investisseurs individuels, il consacre une page à la question du désinvestissement des combustibles fossiles et précise que « pour faire face à une demande croissante, un éventail grandissant de produits et de services d'investissement FFF (Fossil Fuel Free, sans combustibles fossiles) émergent au Canada » (Traduction libre du Rapport). Les avantages potentiels du désinvestissement sont présentés « dans un contexte de baisse des prix et de consommation mondiale des combustibles fossiles ». Ce désinvestissement réduit des risques de perte de valeur causée par la règlementation liée aux changements climatiques et réduit les risques de délaissement d’actifs. Enfin, un autre avantage de ce désinvestissement est « l’exposition accrue aux entreprises susceptibles d'être les bénéficiaires de la transition vers une économie à faible intensité de carbone ». (Traduction libre du Rapport)
 

liste de 17 fonds sans combustibles fossiles disponibles au Canada


J'ai créé une liste de 12 fonds communs de placement, de 4 fonds négociés en bourse (Exchange Traded Funds, ETF) et une petite option de placement local entièrement admissibles au REER et sans combustibles fossiles. (Les ETF sont des fonds passifs à coûts moindres que tous les conseillers ne sont pas autorisés à vous vendre, mais auxquels vous pouvez accéder autrement.) Personne d'autre auparavant n'a réuni une telle liste pour les fonds canadiens et ne l'a rendue publique. Téléchargez cette liste annotée, examinez-la et discutez-en lors de votre prochaine réunion avec votre conseiller financier!
 

Autres outils, listes et bases de données


D'autres outils existent pour aider les investisseurs à identifier les entreprises de carburants fossiles cotées en bourse. Ils pourraient être très utiles pour les investisseurs autonomes parmi vous.

La Fondation As You Sow aux États-Unis a créé un excellent outil gratuit (Fossil Free Funds, en anglais seulement) qui permet d’examiner les fonds communs de placement américains et les ETF. En tant que Canadiens, nous ne pouvons pas investir dans des fonds communs américains, mais nous pouvons investir dans des fonds négociés en bourse (ETF) qui eux, peuvent faire partie d'un compte enregistré (c'est-à-dire votre REER). Cet outil vous permet également de choisir le filtre que vous souhaitez appliquer : Filthy15 (les 15 sales); Industrie du charbon; secteurs pétrolier/gazier et les services de combustibles fossiles.

La base de données derrière l'outil FFF est également disponible. Le Carbon Underground 200 (en anglais seulement) est une liste annuelle des 100 principales sociétés publiques de charbon et des 100 principales sociétés pétrolières et gazières mondiales, classées selon le contenu potentiel en émissions de carbone de leurs réserves déclarées. Cette liste est produite par Fossil Free Index, LLC. Pour consulter la liste des 200 premières entreprises de combustibles fossiles par taille des fonds de réserve, cliquez ici.

Le ET Carbon Rankings est un autre outil public offrant le classement du carbone des plus grandes sociétés cotées en bourse au monde. Les classements mettent en évidence les sociétés émettrices de carbone en rapportant sur leurs émissions directes et celles de leur chaîne d'approvisionnement.

L'investissement local comme une autre option sans combustibles fossiles


L'investissement local devrait être envisagé comme un investissement dans l’avenir, similaire à l'achat d'une assurance. Il n'existe malheureusement pas beaucoup d'options pour les investisseurs non accrédités étant donné les montants minimums nécessaires, et encore moins d'options pour les REER. Dans la liste des options de REER sans combustibles fossiles, je n'ai identifié qu’une seule option d’investissement local. Sur le site Ethiquette.ca, nous partageons régulièrement les nouvelles obligations et placements à impact local. Je vous invite à suivre notre page Facebook pour en être informé.

Mot de la fin

Investir pour l’avenir, c'est beaucoup plus qu’évaluer le risque financier, le rendement et la liquidité. Il faut persévérer!