Skip to Content

Une marche pour dire non aux sables bitumineux au sud de la frontière

Des résidents du Nord-Est des États-Unis et du Québec enfileront leurs bottes de marche cette fin de semaine pour sensibiliser les communautés à la menace de l’arrivée des sables bitumineux dans le cadre de la Tar Sands Free Kingdom Walk, les 19 et 20 juillet prochains. L’organisme 350.org vous donne rendez-vous vendredi dans le village de North Troy, au Vermont, juste au sud de la frontière, pour une marche solidaire de 29 km le long du pipeline de la compagnie Portland-Montreal Pipe Line. Construit en 1950, ce pipeline achemine présentement du pétrole de Portland, dans l’état du Maine, jusqu’à Montréal en passant par la Montérégie et l’Estrie. La compagnie pourrait renverser le flux de ce pipeline afin qu’il transporte du pétrole issu des sables bitumineux.

Cette marche coïncide avec le 3e anniversaire du déversement de Kalamazoo, le plus important déversement de pétrole en sol américain de l’histoire des États-Unis. Le 25 juillet 2010, une rupture d’un pipeline de la compagnie Enbridge avait ainsi causé une fuite de 20 000 barils dans la rivière Kalamazoo, dans l’état du Michigan.

Crédit photo : 350.org