Skip to Content

Volkswagen contourne nos lois : qu’attend le gouvernement pour agir?

vw-448x216.png

Sidney Ribaux d’Équiterre et Tim Gray d’Environmental Defence ont déposé récemment une plainte au ministère de l’Environnement et du Changement climatique, pour dénoncer les délais et l’absence de poursuite envers la compagnie Volkswagen, qui a contourné les lois canadiennes, en plus de flouer les consommateurs, qui ont acheté ces véhicules sur de fausses représentations. Le constructeur automobile a été reconnu coupable dans plusieurs autres juridictions d’avoir utilisé un logiciel secret permettant à leurs véhicules au diesel et ceux de la marque Audi (également détenue par le géant allemand), de passer les tests environnementaux standards, alors qu’ils émettent en réalité 35 fois le niveau de pollution à l’oxyde d’azote jugé dangereux.

Le ministère de l’Environnement et du Changement climatique enquête depuis près de deux ans sur « le scandale des moteurs diesel », sans avoir poursuivi la compagnie pour avoir contourné ses lois. Des recours juridiques déposés par des consommateurs au Québec et en Ontario, et des poursuites pénales intentées par les gouvernements aux États-Unis et en Europe ont obtenu gain de cause, forçant Volkswagen à verser des milliards de dollars en indemnités. « Dès qu’une compagnie plaide coupable dans d’autres juridictions, la Couronne n’a aucun besoin de prouver à nouveau cette culpabilité. Dans ce cas, le gouvernement canadien n’a aucun risque de perdre sa cause, mais ne fait rien depuis près de deux ans! C’est tout à fait étrange, et absolument inacceptable », a expliqué Sidney Ribaux, dont la cause est représentée par Écojustice.

Pour consulter la plainte déposée par MM. Sidney Ribaux et Tim Gray, cliquez ici.

Flux d'information :