Skip to Content

Vos nouvelles du 14 juillet 2010

Énergie et polluants

Il faudra plusieurs jours pour nettoyer les dégâts causés par la fuite de pétrole du navire s'étant échoué lundi au sud de Montréal dans le Fleuve St-Laurent. Il s'agit du déversement le plus important depuis 51 ans. Le travail de nettoyage se poursuit et la fuite a été colmatée. À lire dans tous les quotidiens.

Selon le dernier rapport de la Commission de coopération environnementale, les États-Unis rejètent 3,5 milliards de polluants toxiques, le Canada 2,1 milliards et le Mexique 28 millions. En Amérique du Nord, c'est la Colombie-Britannique qui rejète la plus grande quantité de polluants suivie par l'Ontario et l'Alberta. Les GES ne sont pas inclus dans ces chiffres - Le Devoir.

Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre du Québec, 480 personnes ont signifié leur désaccord en ce qui a trait à toute exploitation de pétrole et de gaz au Québec. La grande région du Fleuve St-Laurent est un joyau qu'ils ne sont pas prêts à mettre en péril pour une poignée de dollars. À lire dans La Presse

Du côté de l'agriculture...
Les légumes de chaleur font une entrée hâtive au Québec, à la ferme l'Accueil Chaleureux, les melons sont déjà prêts et la responsable prévoit une excellente saison bien qu'il y ait un peu de retard pour les légumes comme les crucifères. Plus de détails dans La Presse.

Article sur l'arrivée hâtive des framboises dans les marchés québécois, où il est le plus facile de les trouver car les supermarchés offrent encore souvent des framboises des États-Unis - The Gazette

Le ministre de l'Agriculture et des représentants de Desjardins et du Fonds de solidarité FTQ signent un protocole d'entente visant la création d'un fonds d'investissement au bénéfice de la relève agricole. Lu dans le Journal Métro.

Et en transport...

Le maire de Laval M. Vaillancourt veut relancer l'idée d'un train Montréal-Laval-Terrebonne-Mascouche et a déposé une lettre ainsi qu'une pétition de 5000 noms à la ministre des Transports puisque selon M. Vaillancourt, l'autoroute 25 suscitera un développement accrû dans l'est à Laval. Plus de détails dans La Presse.

Des questions de sécurité sont invoquées pour ne pas ouvrir la piste cyclable du pont Jacques Cartier à l'année puisque des accumulations d'eau pourraient créer des plaques de glace. Cette décision fait suite à la pétition envoyée par le Collectif Vélo 365 cette semaine - Journal Métro