Skip to Content

Vos nouvelles du 9 juin

Au niveau du transport...

Dans Le Devoir, article intéressant sur les travaux d'agrandissement du métro de Delhi qui, dans une ville synonyme de pagaille, malpropreté et retards bureaucratiques, fait figure d'exception.

D'ici à 2050, l'Association internationale du transport aérien compte réduire de 50% sous les niveaux de 2005, ses émissions de CO2; au moins 14% des avions au kérosène seront remplacés par des aéronefs fonctionnant au biocarburant. À lire dans La Presse.

À Montréal...

Les partis d'opposition à l'Hôtel de ville exhortent l'administration Temblay à modifier sans tarder le zonage du site du golf Meadowbrook afin de le protéger contre tout développement immobilier. À lire dans Le Devoir.

Dans Le Devoir, on apprend que trois fois plus de personnes âgées entre 25 et 44 ans ont quitté Montréal au profit de la banlieue entre 2001 et 2006.

Dans le dossier agricole québécois...

Éditorial de François Cardinal dans La Presse sur le dernier rapport de l'OCDE en matière de développement rural qui aborde la politique de la ruralité du Québec, et invite les dirigeants à revoir de fond en comble sa gestion fort laxiste du territoire agricole. Chaque année, la province perd - à tout jamais - près de 4000 hectares de terres agricoles, au profit d'autoroutes, d'entrepôts, de centres commerciaux et de lotissements résidentiels.

Du côté politique...

L'opposition a vivement critiqué le gouvernement Harper pour le faux lac et le complexe destiné aux journalistes qu'il a fait construire pour le G8. À lire dans Le Devoir et La Presse

Lors de la Conférence de Montréal, l'OCDE a rappelé que la crise économique aura eu l'avantage d'augmenter les investissements en faveur d'un développement durable et que le retour à la croissance ne doit pas renverser cette tendance. À lire dans Le Devoir, La Presse et dans The Gazette.

Entrepreneuriat durable...

Entrevue dans la Presse avec le cofondateur de Ben & Jerrys: la compagnie s'est engagée à importer ses matières premières exclusivement de commerçants équitables d'ici 2013.

Énergie et pétrole, bien sûr!

La compagnie de cosmétiques Lush lance une campagne de deux semaines pour sensibiliser ses clients aux effets nocifs des sables bitumineux. La campagne a été lancé le jour où la ville de Bellingham à Washington a voté pour refuser le pétrole venant des sables bitumineux. Des employés de la compagnie, vêtus seulement de barils, manifesteront aujourd'hui à Montréal en distribuant des cartes postales. À lire dans The Gazette. Pour en savoir plus sur le vote de la ville de Bellingham, lisez l'article dans le Globe and Mail.

BP créera un fond pour restaurer les berges et les milieux naturels avec l'argent de la vente du pétrole recueilli par la fuite. À lire dans The Gazette. Et Barack Obama cherche à qui "botter les fesses" dans le dossier de la marée noire!