Skip to Content

Le pire déversement survenu en sol nord-américain

Blog - Steven Guilbeault

J’ai parlé à plusieurs responsables, au cours des dernières semaines, de l’accident de Lac-Mégantic. Je leur ai posé à tous cette question : quelle quantité de pétrole a été déversée lors du déraillement?

Jusqu’au début de la semaine dernière, personne n’osait avancer de chiffres. On savait bien sûr que le convoi était composé de 73 wagons contenant chacun 100 000 litres de pétrole. On savait aussi qu’une cinquantaine de wagons avaient été impliqués dans l’accident, que quatre avaient pris feu et que quelques 400 000 litres de pétrole avaient atteint le lac Mégantic et la rivière Chaudière.

Le chiffre est tombé mercredi : 5,7 millions de litres.

Je vais vous dire quelque chose qui risque de paraître un peu incroyable : 5,7 millions de litres, c’est à la fois beaucoup et très peu.

Beaucoup de pétrole

Il s’agit du pire déversement de l’histoire du continent nord-américain (excluant les déversements en mer, comme ceux de l’Exxon Valdez ou de BP Deep Water Horizon). Avant l’accident de Lac-Mégantic, ce triste record appartenait à la compagnie Enbridge (la même qui veut acheminer le pétrole des sables bitumineux jusqu’au Québec) avec le déversement de pétrole survenu près de Marshall au Michigan en 2010, où 3,7 millions de litres avaient été déversés, contaminant la rivière Kalamazoo.

L’accident de Kalamazoo offre peut-être un avant-goût de ce qui attend ceux et celles qui se demandent combien de temps pourrait prendre le nettoyage du déversement de Lac-Mégantic et combien cela pourrait coûter.

Au Michigan, après 3 ans, la facture dépasse 1 G$, et le nettoyage n’est pas complété.

La Ville de Lac-Mégantic vient d’envoyer une mise en demeure pour 4 M$ de travaux qu’elle a dû payer à la place de la compagnie MMA. Certains experts parlaient cette semaine d’une facture qui pourrait facilement atteindre 500 M$.

Combien de temps croyez-vous que cette compagnie et son PDG vont attendre avant de déclarer faillite pour nous laisser nous débrouiller seuls avec une facture collective?

Peu de pétrole

Vous savez à quelle portion de notre consommation journalière de pétrole correspond l’accident de Lac-Mégantic?

À environ 10 %, puisque nous consommons quelques 57 millions de litres par jour.

Ça vous donne une petite idée des quantités astronomiques de pétrole qui circulent autour de nous, chaque jour.

Chronique du journal Métro