Skip to Content

Monseigneur et le premier ministre

Qu’ont en commun Mgr Ouellet, archevêque de Québec, et Stephen Harper, premier ministre du Canada? Sans doute plus d’une chose, mais, assurément, tous deux sont contre l’avortement. Le premier vient de déclarer que l’avortement est un crime et un péché même si l’enfant à naître est le résultat d’un viol! Le second, M. Harper, refuse que le Canada soutienne les programmes de planning familial qui incluent la possibilité de recourir à l’avortement.

Ces positions ont créé un immense malaise au Québec, au Canada et sur la scène internationale. J'ajoute aux critiques déjà entendues que les interventions de monseigneur et du premier ministre s'opposent à la notion même de développement durable. À lire dans Les Hebdos.com.