Skip to Content

#WEARESTILLIN : les États Unis sont toujours dans le coup

Imaginez un peu : en pleine négociation sur l’ALÉNA, le Canada et le Mexique décident de contourner la Maison-Blanche et vont travailler directement avec 15 États américains pour faire avancer la lutte aux changements climatiques.

C’est ce que les représentants de plusieurs de ces États, dont l’Oregon, la Californie et l’État de Washington, ont annoncé hier à Bonn.

Comble de l’ironie, ils ont fait cette annonce aux bureaux de la délégation canadienne sur le site de la Conférence de l’ONU… À 3 mètres des bureaux de la délégation américaine.

Je ne sais pas pour vous, mais si ce n’est pas un pied de nez à l’administration Trump de la part du Canada et du Mexique, je ne sais pas ce qui le serait!

Mais revenons à #WeAreStillIn, qui est en quelque sorte le cri de ralliement de ces États américains qui ont décidé de faire fi des volontés du Président Trump sur le climat. Ce cri est également repris par plus d’une centaine d’entreprises telles Apple, Google et même Exxon (l’ancien employeur du Secrétaire d’État Rex Tillerson), ainsi que plusieurs dizaines de villes américaines.

Nous avons même vu débarquer cette semaine à Bonn l’ancien maire de New York Michael Bloomberg, l’ancien vice-président Al Gore ou l'ancien gouverneur Arnold Schwarzenegger, avec un message d’une grande clarté.

J’ai pu entendre les gouverneurs de l’État de Washington, de l’Oregon et de la Californie parler avec force et passion de ce que font leurs États pour lutter contre les changements climatiques (ainsi que les 12 autres États membres du US Climate Alliance); que ce soit un nouveau code du bâtiment réduisant à zéro la consommation annuelle de nouveaux bâtiments, de programmes pour mettre de plus en plus de voitures électriques sur les routes, d’investissements dans les énergies renouvelables.

Bref, le message de l’ensemble de ces acteurs nord-américains est clair : on ne peut arrêter le train en marche de la lutte aux changements climatiques, même si l’on est Donald Trump.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram d’Équiterre pour vivre la COP23 en temps réel !