Skip to Content

L'énergie éolienne

L'énergie éolienne constitue l’une des formes d'énergie ayant le moins d'impacts sur l'environnement, surtout si on la compare avec les énergies fossiles. En effet, plusieurs analyses de cycle de vie sur différentes formes d'énergie démontrent que les émissions de gaz à effet de serre (GES) produites par l’énergie éolienne sont relativement basses par rapport à celles provenant des énergies fossiles.

Au tournant des années 2000, le Québec a fait le choix de développer une capacité de production d’électricité d’origine éolienne afin de diversifier ses sources d’approvisionnement et de promouvoir cette énergie renouvelable. Le Québec a comme objectif de produire 10 % de son électricité à l’aide du vent d’ici 2015-2016, réduisant du même coup le besoin de construire des centrales utilisant des combustibles fossiles pour combler ses besoins énergétiques futurs. 

Pour éclaircir certaines craintes reliées au développement de ce nouveau mode de production d’énergie électrique, notamment les impacts de cette industrie nouvelle sur la qualité de vie des communautés où elle s’implante, Équiterre souhaite, via ces fiches informatives, faire le point, le plus objectivement possible, sur ces enjeux :

Publication(s): 
Dans ce mémoire présenté au Bureau d'audiences publiques en environnement (BAPE) le 6 avril 2011, Équiterre, la Fondation David Suzuki et le Conseil régional de l'environnement de la Montérégie présentent leur position sur l'implantation du projet...
Dans ce mémoire présenté au Bureau d'audiences publiques en environnement (BAPE) le 26 janvier 2011, Équiterre résume sa position quant à l'implantation du parc éolien du Massif du Sud. Équiterre y démontre entre autres que le projet s’inscrit...
Équiterre a présenté sa position, le 14 décembre 2010, sur le projet d'aménagement du parc éolien de Montérégie devant le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).