Skip to Content

12 projets prioritaires en transport collectif au Québec - Trajectoire et Équiterre interpellent les partis politiques à la veille de la campagne électorale sur la question du transport collectif

 

Montréal, mercredi le 22 août 2018 - À la veille du déclenchement des élections, Trajectoire Québec et Équiterre interpellent les partis politiques pour s'assurer qu'ils fassent de la mobilité durable une priorité de la prochaine campagne électorale. Les deux organisations présentent dans « Accélérer la mobilité à travers le Québec : 12 travaux du transport collectif » 12 projets qui contribueraient significativement à atteindre les objectifs de la Politique de mobilité durable du Québec d'ici 2030. Ces projets représentent des « fruits mûrs » que le prochain gouvernement du Québec pourrait implanter facilement et devrait mettre œuvre rapidement dans son premier mandat.

Pour des gains structurants en transport
Les organisations ont ainsi étudié les différentes propositions qui ont émergé dans la dernière année, pour sélectionner les projets qui présentent des gains structurants, par exemple qui améliorent les déplacements d’un grand nombre de citoyens par rapport au coût, qui réduisent les émissions de GES de façon significative ou qui permettent un développement durable du territoire. Le rapport propose une estimation des coûts de réalisation ainsi qu’un échéancier pour chacun des projets proposés.

« Le Québec s'est doté d'un plan de mobilité, il est maintenant temps de passer à l'action et d’investir dans ces projets qui permettront aux citoyen-ne-s des grands centres urbains mais aussi de municipalités comme Sherbrooke, Gatineau, Shawinigan ou Saint-Bruno d’avoir accès à de meilleurs services de transport collectif », a déclaré Philippe Cousineau Morin, directeur de Trajectoire Québec.

« S'ils sont réalisés, ces 12 projets permettront en seulement quelques années d’optimiser le temps de transport de millions de Québécoises et Québécois, en plus de réduire collectivement nos émissions de gaz à effet de serre. Rappelons que le secteur du transport représente plus de 40 % des émissions de GES du Québec », a expliqué Steven Guilbeault, directeur principal d’Équiterre.

Élargir l’offre de transport collectif à l’extérieur de Québec et Montréal
Les deux organisations se réjouissent des investissements importants qui ont été annoncés pour des projets tels le Réseau express métropolitain, le prolongement de la ligne bleue ou encore le projet structurant de la ville de Québec, tous trois mentionnés dans le présent rapport. Toutefois, ils estiment que le gouvernement élu devra faire plus afin de favoriser le transport collectif à l’extérieur de ces deux grands centres urbains.

Le rapport « Les 12 travaux du transport collectif au Québec » est disponible en ligne :
www.equiterre.org/12travauxtransport

Les citoyen-ne-s sont invité-e-s à communiquer leurs demandes en transport collectif à leurs candidat-e-s sur : https://elections.cauzio.org/fr/actions/electionsqc2018

À propos de Trajectoire Québec
Trajectoire Québec est une association qui intervient dans la représentation des citoyens et la promotion de leurs intérêts en matière de transport collectif partout au Québec. Fondée en 1977, l’association soutient l’accès à des services de mobilité abordables, sécuritaires et de qualité, en plus de rassembler et de mobiliser citoyens, associations et corporations grâce à son expertise en mobilité citoyenne. L’association agit par des représentations, mobilisations, des interventions médiatiques et par la remise annuelle des Prix Guy-Chartrand. www.trajectoire.quebec

À propos d’Équiterre
Équiterre propose depuis 25 ans des solutions concrètes pour accélérer la transition vers une société où les citoyens, les organisations et les gouvernements font des choix écologiques qui sont également sains et équitables. www.equiterre.org


- 30 -


Pour information :
Camille Gagné-Raynauld
Relations médias, Équiterre
514 605-2000 / cgraynauld@equiterre.org

Philippe Cousineau Morin
Directeur, Trajectoire Québec
514-799-1906