Skip to Content

Aliments du Québec et Équiterre lancent le programme de reconnaissance Aliments du Québec au menu - Volet Institutionnel

Montréal, le 3 avril 2017 – À la suite d’un projet-pilote qui s’est déroulé sur un an, Aliments du Québec et Équiterre sont fiers de dévoiler un tout nouveau volet au programme de reconnaissance Aliments du Québec au menu, visant à inciter les institutions à mettre les Aliments du Québec au menu de leurs services alimentaires. « L'objectif est de reconnaître les efforts des écoles, des hôpitaux, des centres d’hébergement et autres institutions et de les inciter à augmenter progressivement leurs achats de produits locaux, tout en soulignant les bons coups du milieu institutionnel en matière d’approvisionnement local », souligne Murielle Vrins, chargée de projet en alimentation institutionnelle chez Équiterre.

« Ce programme de reconnaissance permet de soutenir l’économie québécoise en s’approvisionnant auprès d’entreprises d’ici, mais également d’augmenter les ventes des institutions ou services alimentaires, car il existe un intérêt marqué de la part des consommateurs lorsqu’un plat est reconnu Aliments du Québec », explique Marie Beaudry, directrice générale d’Aliments du Québec. Un programme similaire existe déjà pour les restaurateurs et connaît un engouement de plus en plus marqué.

UN PROJET PILOTE CONCLUANT

Ce lancement fait suite à un projet-pilote qui s’est déroulé sur un an en collaboration avec 26 institutions partenaires, qui offrent en tout plus de 15 000 repas par jour! Découvrez ces institutions engagées grâce à notre carte interactive, soit 4 établissements de santé, 2 services de garde, 5 établissements scolaires primaires et secondaires, 7 établissements d’éducation supérieure, 8 entreprises ou institutions publiques.

Faits saillants du projet-pilote :

  • 19 institutions offrent plus de 121 plats composés principalement d’aliments québécois.
  • 2 institutions ont été reconnues pour un approvisionnement québécois et un approvisionnement majoritairement québécois (46 % et 51 % respectivement) et 5 sont en processus de reconnaissance.
  • 80 % des institutions participantes ont affirmé que ce programme de reconnaissance les a incitées à cuisiner davantage avec des aliments québécois, alors que 100 % estiment que ce programme de reconnaissance encourage les institutions à augmenter la part de leur approvisionnement en aliments locaux.

UN PROGRAMME MAINTENANT OUVERT À TOUS! 

Le programme de reconnaissance est maintenant ouvert à tous les services alimentaires institutionnels des centres d’hébergement, des garderies, des écoles, des universités ou des entreprises. Avec cette nouvelle reconnaissance, Équiterre et Aliments du Québec souhaitent amener l’ensemble de nos institutions à intégrer, à long terme et à grande échelle, les aliments locaux à leurs menus. « Ce programme est encore jeune, mais déjà les retombées sont grandes et son potentiel est très prometteur. Il permet de réaliser que c’est possible et que nous pouvons aussi exiger des cibles d’aliments locaux », ajoute Mme Vrins.

DEUX OPTIONS DE RECONNAISSANCE PROPOSÉES

Deux options de reconnaissance s’offrent aux institutions qui souhaitent faire une place aux aliments d’ici dans leurs menus :

  • L'institution ou le service alimentaire offre des plats de provenance québécoise : pour obtenir cette reconnaissance, un plat doit être composé d'un minimum de 50 % d'ingrédients de provenance québécoise et peut ainsi apposer le logo Aliments du Québec sur le plat offert (menu ou comptoir).
  • L’institution ou le service alimentaire démontre un effort marqué pour s’approvisionner en aliments de provenance québécoise : pour cette reconnaissance, les achats totaux des aliments commandés annuellement par le service alimentaire sont évalués, et le pourcentage d’aliments locaux est mis en valeur. Tout approvisionnement de 51 % et plus est reconnu comme un approvisionnement majoritairement québécois.

- 30 -

Pour plus d’information ou demandes d’entrevues :

Dale Robertson, relations médias, Équiterre
514-605-2000, drobertson@equiterre.org

Claudia Charuest, Directrice communication, publicité et événements, Aliments du Québec
450 679-2244 poste 8756, ccharuest@alimentsduquebec.com

Ce projet est développé avec la collaboration de partenaires : Bonduelle Service Alimentaire et Environnement jeunesse. Il a été rendu possible grâce au soutien du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, dans le cadre du programme Proximité, financé en vertu de l’Entente Canada-Québec Cultivons l’avenir 2.

Pour consulter la carte interactive :