Skip to Content

Bourse Laure Waridel: les critères de sélection dévoilés

Montréal, le 6 novembre 2008 - Équiterre et la Caisse d'économie solidaire dévoilent les critères de sélection pour la Bourse Laure Waridel, qui sera remise à un étudiant ou une étudiante du milieu universitaire québécois en février 2009. Cette bourse a été créée en avril dernier afin de reconnaître la contribution exceptionnelle de Mme Waridel à l'avancement des enjeux environnementaux et sociaux promus par Équiterre ainsi que d'encourager la diffusion de la recherche sur ces thèmes au Québec. Équiterre consacrera à cette bourse l'équivalent d'un dollar par membre (3 500 en 2008), montant qui sera doublé par la Caisse d'économie solidaire. Ce sont donc 7 000 $ qui seront remis en 2009 à un étudiant réalisant des recherches sur le commerce, l'alimentation, l'agriculture, la consommation, le transport, l'énergie, le bâtiment ou les changements climatiques.

Les étudiants inscrits au baccalauréat ou à la maîtrise d'une université québécoise ont jusqu'au 15 décembre 2008 pour présenter un projet qui vise la recherche, l'action ou la diffusion d'une solution concrète reliée aux défis environnementaux et sociaux. Ils devront démontrer les impacts concrets que pourra avoir leur projet ainsi que ses liens avec la mission d'Équiterre. Le projet retenu par le jury, composé de Mme Waridel et d'académiciens, devra être réalisé pendant l'année 2009.

« Équiterre doit la création de son programme éducatif sur le commerce équitable à un projet de recherche étudiant. En effet, ce projet a mené au premier livre de Laure, Un juste Café, qui a d'ailleurs servi de base à notre travail d'éducation du public. À l'époque, nous avions bénéficié de l'aide de plusieurs personnes et d'organismes dont Oxfam-Québec pour réaliser notre travail. Aujourd'hui, il est temps de rendre la pareille à une nouvelle génération d'étudiants qui rêvent de changer le monde », explique Sidney Ribaux, cofondateur et coordonnateur général d'Équiterre.

« Laure Waridel s'est investie entièrement afin de promouvoir un commerce plus équitable, une agriculture plus écologique, un environnement plus sain et l'importance de l'implication citoyenne. Nous voulons souligner sa contribution et encourager le développement des connaissances sur ces incontournables enjeux », ajoute Paul Ouellet, coordonnateur général de la Caisse d'économie solidaire.

Laure Waridel est sociologue spécialisée en développement international et en environnement. Considérée comme l'une des pionnières du commerce équitable et de la consommation responsable au Québec, elle est l'auteure de L'EnVers de l'assiette et quelques idées pour la remettre à l'endroit ainsi que d'Acheter c'est voter, le cas du café. En 2005, elle a été admise au cercle des Phénix de l'environnement et nommée « Personnalité de la semaine » de La Presse/Radio-Canada. L'année suivante elle était décorée « Chevalier de l'ordre de la pléiade » par l'Assemblée parlementaire de la Francophonie. Madame Waridel a co-fondé Équiterre en 1993 et y a été successivement bénévole, employée, conférencière, porte-parole et présidente du conseil d'administration. Elle est actuellement membre de l'organisme et se consacre à la réalisation d'un documentaire et à sa famille.

Les conditions pour le dépôt d'un projet pour la Bourse Laure Waridel sont disponibles à l'adresse: www.equiterre.org/organisme/bourselaurewaridel.php
Équiterre contribue à bâtir un mouvement de société en incitant citoyens, organisations et gouvernements à poser des gestes écologiques, équitables et solidaires (www.equiterre.org).

La Caisse d'économie solidaire développe l'entrepreneuriat collectif, tout particulièrement au sein de quatre réseaux: syndical, communautaire ou associatif, coopératif et culturel. Elle conseille les citoyennes et les citoyens dans leur volonté de gérer leurs finances personnelles de manière à la fois judicieuse et socialement responsable.

-30-

Source:
Eveline Trudel-Fugère
Tel: 514-522-2000 poste 303
Cell: 514-605-2000
etfugere@equiterre.org
 

Fichier attachéTaille
Bourse Laure Waridel 2009.pdf40.57 Ko