Skip to Content

Changements climatiques : les trois quarts des Canadiens croient que le gouvernement fédéral doit en faire plus

Le Premier ministre Harper parlera au nom de qui à Copenhague?
Copenhague, le 10 décembre 2009 - Un récent sondage auprès de la population canadienne indique que 74 % des Canadiens sont d’avis que le gouvernement Harper doit aller plus loin dans la lutte aux changements climatiques et se doter d’un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre plus ambitieux. Fait surprenant, les deux-tiers des Albertains sont également d’avis que le gouvernement fédéral doit en faire davantage.

Invités à dire s’ils croient que le gouvernement fédéral devrait se donner des cibles plus ambitieuses, d’un niveau comparable à celui de provinces comme le Québec (-20%), l’Ontario ( 15%) et la Colombie-Britannique (-14%), 48 % des répondants ont indiqué être tout à fait d’accord et 26 % plutôt d’accord avec cette affirmation.

Les résultats de ce sondage contredisent clairement le ministre fédéral de l’Environnement, Jim Prentice, qui affirmait lundi dernier en Chambre : « Monsieur le Président, je le répète, notre cible est claire, tout comme le sont notre plan et notre politique, et ils ont l’appui des Canadiens. »

Les Québécois sont d’ailleurs les plus nombreux à être d’avis que le gouvernement Harper devrait s’engager à atteindre une cible de réduction plus élevée à 87%.

« Sondage après sondage, on constate que la position du gouvernement Harper ne représente pas l’opinion des Québécois et des Canadiens. Les intérêts de la vaste majorité des citoyens sont ignorés. Au nom de qui alors le Premier ministre Harper parlera-t-il à Copenhague? », relève Steven Guilbeault, de l’organisme Équiterre. « Si le gouvernement Harper ne parle pas au nom des Canadiens, il ne peut pas non plus parler au nom des parlementaires, ni de la très grande majorité des provinces qui se sont données des cibles beaucoup plus ambitieuses, ni même d’une majorité d’entreprises canadiennes. Qui son gouvernement défend-il ici à Copenhague ? », a-t-il martelé.

« Les résultats sont similaires partout à travers le pays, d’une province à l’autre. Les Canadiens sont clairement unis sur cette question, et malgré cela, le gouvernement continue de faire la sourde oreille et d’ignorer leurs préoccupations quant aux changements climatiques », affirme pour sa part le Dr. Rick Smith, directeur général de Défense Environnementale.

Les représentants de la société civile canadienne réunis à Copenhague souhaitent encore que le gouvernement Harper comprendra le message des Canadiens et changera sa position de négociation. « Le Canada doit faire sa part, comme tous les autres pays industrialisés et riches », réclame Dale Marshall de la Fondation David Suzuki.

« Le Premier ministre Harper a tout faux non seulement quant à l’opinion publique, mais il sous-estime aussi la capacité des Canadiens à faire face à ces défis. Des mesures et des lois musclées vont stimuler l’innovation et mener le Canada vers une nouvelle économie verte », a fait valoir Tzeporah Berman de Power Up Canada.

Ce sondage web a été réalisé du 30 novembre au 2 décembre 2009 auprès d'un échantillon représentatif de 1502 Canadiens(es), âgé(e)s de 18 ans ou plus et pouvant s'exprimer en français ou en anglais. À l'aide des données de Statistique Canada, les résultats ont été pondérés selon le sexe, l’âge, les régions, la langue parlée à la maison, la scolarité et la présence d’enfants dans le ménage afin de rendre l'échantillon représentatif de l'ensemble de la population à l’étude. Un échantillon probabiliste de cette taille présenterait une marge d’erreur maximale de ±2,53%, 19 fois sur 20.

- 30 -

Les résultats détaillés sont disponibles à cette adresse : http://equiterre.org/docs/RapportEquiterre_FR.ppt.

Source :

Tzeporah Berman
PowerUP Canada
604-313-4713

Jennifer Foulds
Environmental Defence
(416) 323-9521 ext. 232
(647) 280-9521

Marie-Eve Roy
Équiterre
Copenhague
+45 416 33 795

Eveline Trudel-Fugère
Équiterre
Montréal
514-605-2000

Dale Marshall
Fondation David Suzuki
Copenhague
+45 2936 3145

Hannah McKinnon
Climate Action Network Canada
Copenhague
+45 2553 6081