Skip to Content

Concours Écologez - Des étudiants imaginent un édifice à vocation communautaire et à consommation énergétique nette zéro

Montréal, le 10 mars 2010 - Près de 70 étudiants – futurs architectes, designers, urbanistes, ingénieurs et autres professionnels du bâtiment et de l’environnement – ont participé les 6 et 7 mars à l’édition 2010 du concours Écologez, organisé par Équiterre et l'École de technologie supérieure (ÉTS) en partenariat avec l’Agence de l’efficacité énergétique du Québec.

Le concours visait à mettre les connaissances des étudiants en pratique de façon intégrée dans le cadre d’un projet de conception de bâtiment écologique pour concevoir cette année le cœur du projet immobilier Petite rivière, un ensemble de 1 900 unités d’habitations sur le site d’un golf dans l’arrondissement Lachine à Montréal.

Réunis à l’ÉTS, les différentes équipes ont donc combiné leurs talents et conçu chacune un édifice à vocation communautaire et à consommation énergétique nette zéro. Le jury a choisi le concept gagnant en raison notamment de l’utilisation d’un minimum de matériaux, de la simplicité du projet, de la symbiose avec le site et du faible recours aux machines.

Chaque membre de l’équipe gagnante s’est mérité 600 $.

L'équipe gagnante est composée de :

* Jean-Christophe Binette – Génie chimique (Polytechnique de Montréal)
* Mathieu Brabant – Design (UQAM)
* Tristan Desjardins Drouin – Génie de la construction (ÉTS)
* Audrey Dupuis – Génie mécanique (Polytechnique de Montréal)
* Marc-Antoine Gaucher – Architecture
* Joannie Houde – Architecture (Université de Montréal)
* Ahmed Matouk – Design (UQAM)

Le jury du concours était formé de Suzanne Deschamps. vice-présidente, Développement et affaires juridiques au Groupe Pacific, Mathieu Payeur, ingénieur à l’Agence de l’efficacité énergétique du Québec, Daniel Pearl, architecte à l’Office de l'éclectisme urbain et fonctionnel, Diane Thode, architecte chez Vézina-Thode Architectes, et Daniel Forgues, professeur à l’ÉTS et coorganisateur du concours. « Nous avons été impressionnés par la qualité et l’originalité des présentations », a affirmé ce dernier. « Il est très encourageant de constater que la relève intègre bien les notions de développement durable dans sa pratique. »

Un concours exigeant
Les projets ont été évalués selon des critères tels que la justification raisonnée des décisions, la performance environnementale du bâtiment, et les présentations orale et visuelle. Suivant les règlements du concours, la problématique du projet à développer n’a été dévoilée aux participants que le 6 mars au matin.

 

- 30 -

Équiterre contribue à bâtir un mouvement de société en incitant citoyens, organisations et gouvernements à faire des choix écologiques, équitables et solidaires.

L’École de technologie supérieure est un établissement universitaire spécialisé dans l’enseignement et la recherche en génie appliqué. Elle forme des ingénieurs et des chercheurs reconnus pour leur formation pratique, le développement de nouvelles technologies et leur transfert en entreprise.

L’Agence de l’efficacité énergétique a pour mission, dans une perspective de développement durable, de promouvoir l'efficacité énergétique et le développement de nouvelles technologies énergétiques pour toutes les formes d'énergie, dans tous les secteurs d'activité, au bénéfice de l'ensemble des citoyens des régions du Québec.

Une photo de l’équipe gagnante et le visuel du concours sont disponibles sur demande.

Source :
Eveline Trudel-Fugère
514 522-2000, poste 303
Cell. : 514 605-2000
etfugere@equiterre.org

Sébastien Langevin
École de technologie supérieure
Université du Québec
514 396-8664
sebastien.langevin@etsmtl.ca