Skip to Content

De bons légumes variés, même en hiver !

Montréal, le 27 septembre 2012 – Dans le cadre de la Semaine Bio, Équiterre propose aux québécois de poursuivre leur consommation d’aliments de chez nous pendant la période hivernale grâce aux fermiers de famille de son réseau d’Agriculture soutenue par la communauté. En effet, durant tout l’hiver, les citoyens de l'Outaouais, Montréal, la Montérégie, l’Estrie, les Laurentides, Lanaudière, le Centre du Québec, Chaudière Appalaches, la région de la Capitale Nationale et même de l’Ontario auront accès à des aliments biologiques issus du terroir québécois grâce à 26 fermes participantes.

«On veut démontrer aux québécois qu’il est possible de manger des aliments locaux, frais et variés, même en hiver. Les marchés publics de quartier fermeront bientôt leurs portes, et les paniers restent le meilleur moyen de s’approvisionner local», explique Isabelle St-Germain, directrice générale adjointe d’Équiterre. «Les fruits et légumes biologiques ne sont pas consommés uniquement pour leurs qualités nutritionnelles. Consommer bio, c’est aussi se préoccuper de l’état de nos terres, de nos rivières et de nos lacs puisque la culture bio n’utilise pas de pesticide, insecticide ou fertilisant chimique», ajoute-t-elle.

En devenant partenaire d’une ferme, les citoyens recevront, à partir d’un point de chute près de chez eux, un panier de légumes de conservation qu’ils pourront aussi agrémenter de viandes biologiques, disponibles dans certains des points de chute. Les paniers sont disponibles de novembre à mars dans plus de 175 points de chute répartis dans neuf régions de la province et en Ontario. Voilà une belle occasion d’encourager l’économie locale, de rencontrer ceux qui cultivent ce que l’on mange, de prendre soin de sa santé et de celle de ses proches, tout en consommant des aliments plus gouteux.

«Certains tubercules, comme la betterave, sont un peu moins populaires dans nos habitudes alimentaires alors qu’ils sont riches en vitamines et en saveurs. Les paniers d’hiver constituent une belle façon de les redécouvrir», rappelle Mme St-Germain, qui invite le public à consulter les recettes disponibles en ligne sur le site Internet d’Équiterre pour cuisiner ces légumes hivernaux.

Pour trouver un point de chute près de chez soi, il suffit de se rendre sur le site d’Équiterre et communiquer directement avec la ferme pour s’inscrire.

-30-

Sources :
Loïc Dehoux, Équiterre
514 605 2000

 

Information sur le réseau d’Agricutlure soutenue par la communautée d’Équiterre
Le réseau d'Agriculture soutenue par la communauté a été implanté par Équiterre en 1996 pour appuyer les fermes du Québec dans leur initiative de mise en marché solidaire et pour sensibiliser la population aux bienfaits d'un système alimentaire écologique et solidaire. Cette initiative privilégie une alimentation plus saine, basée sur une nourriture fraîche et qualitative, cultivée selon les critères qui prévalent dans la certification biologique.