Skip to Content

Défi Climat 2012 : plus de 77 000 engagements pour lutter contre les changements climatiques

Montréal, le 20 juillet 2012 – L’édition 2012 du Défi Climat, la plus vaste campagne de lutte aux changements climatiques au Québec, a permis à plus d’un millier d’organisations de tous horizons de recruter près de 19 500 personnes, des employés, étudiants ou élèves, qui se sont engagés à modifier leurs habitudes de vie en faveur de l’environnement. Au total, plus de 20 000 tonnes de gaz à effet de serre (GES) seront évitées en 2012, grâce aux 77 000 engagements pris par les citoyens dans le cadre de la campagne.

Pour le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, M. Pierre Arcand, « la campagne Défi Climat met en valeur la volonté des différents acteurs de la société québécoise de lutter contre les changements climatiques et encourage la société à continuer de démontrer que le Québec reste proactif dans ce dossier. La contribution de toutes et tous est essentielle pour atteindre nos objectifs de réduction de gaz à effet de serre et encore une fois, de nombreux citoyens québécois démontrent qu’ils sont prêts à changer leurs habitudes et à poser des gestes concrets, à petite et grande échelle, pour qu’on y arrive », conclut-il.

La mobilisation passe par les organisations participantes

La campagne Défi Climat se distingue, notamment, par la capacité de mobilisation des organisations participantes, contribuant ainsi à son succès d’année en année. Grâce au travail essentiel des directeurs de campagne et des équipes de mobilisation au sein des entreprises, institutions et organismes participants, près de 400 000 citoyens et citoyennes ont été sensibilisés à l’enjeu des changements climatiques. Certaines organisations se sont même démarquées par leur dynamisme en recrutant le plus grand nombre d’employés, d’étudiants ou d’élèves à participer et se retrouvent parmi le palmarès des meilleures campagnes 2012.

Il est d’autant plus remarquable que de nombreuses organisations profitent de ce vaste mouvement collectif pour s’engager à mettre en place des mesures structurantes visant la réduction des GES liés à leurs activités. Des centaines d’entreprises, d’institutions et d’organismes ont pris un ou plusieurs engagements parmi les 10 gestes organisationnels proposés dans le cadre du Défi Climat.

Pour une autre année, les organisateurs de la campagne, dont les 16 conseils régionaux de l’environnement (CRE) n’ont pas ménagé leurs efforts en assurant l’accompagnement et la mobilisation des organisations de partout au Québec.

Les engagements en chiffres

Des 77 000 engagements pris par les citoyens favorisant la réduction de leurs émissions de GES, leur santé, leur portefeuille et l’adaptation aux changements climatiques, les cinq plus populaires ont été les suivants :

1. 5 562 personnes ont décidé d’accorder aux aliments de saison et de proximité la moitié de leur panier de provisions;
2. 4 919 ont pris l’engagement d’installer un récupérateur d’eau de pluie;
3. 4 883 personnes ont choisi de renoncer à l’achat d’articles neufs pendant un mois et de prendre goût à l’usagé;
4. 4 707 personnes donneront congé à leur poubelle : zéro déchet pour une semaine.
5. 4 292 personnes ont décidé de ne plus inviter la vaisselle jetable à leurs partys et pique-niques

« Je voudrais souligner le travail incroyable de toutes les organisations participantes qui ont fait, cette année encore, une réussite du Défi Climat. Grâce à l’implication de ces organisations, des centaines de milliers de Québécois ont encore une fois démontré qu’il était possible de soutenir le développement économique tout en réduisant les gaz à effet de serre. Rio+20 aurait été plus convaincant si les représentants des nations avaient été aussi inspirés que les participants au Défi Climat », soutient Steven Guilbeault, coordonnateur adjoint d’Équiterre.

À propos du Défi Climat

La campagne Défi Climat, qui se déroule principalement en milieu de travail et d’études, invite les citoyens à réduire leurs émissions de GES en s’engageant à modifier leurs habitudes de vie et de déplacement. Une vingtaine de gestes concrets sont proposés aux citoyens tels qu‘utiliser les transports collectifs ou réduire la consommation de viande. Les répercussions environnementales liées à l’adoption de ces gestes sont chiffrées et compilées en équivalences d’émissions de CO2. En plus de mobiliser leurs employés ou étudiants, les organisations sont aussi invitées à s’engager à réduire leurs propres émissions de GES en choisissant parmi la liste des dix gestes organisationnels.

Le Défi Climat 2012 a été réalisé grâce au partenariat entre les seize conseils régionaux de l'environnement (CRE), représentés par le RNCREQ, et Équiterre. Il a été rendu possible grâce à la contribution financière principale du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP), ainsi qu’au soutien financier de la Fondation Intact, de la Fondation Alcoa, du Fonds vert municipal de la ville de Gatineau et de la Société de transport de Montréal (STM). Les organisateurs du Défi Climat remercient aussi l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), tous les autres partenaires financiers nationaux et régionaux, les ambassadeurs ainsi que les membres du comité des gouverneurs. Leurs appuis contribuent définitivement au succès de la campagne à travers le Québec.

Pour consulter le bilan complet de la campagne

-30-

Sources :

Loïc Dehoux, Équiterre
514-605-2000