Skip to Content

Départ de Sidney Ribaux d’Équiterre - Colleen Thorpe, actuellement directrice des programmes éducatifs, prend la direction par intérim de l’organisme

Montréal, le jeudi 25 avril 2019 – C’est avec émotion qu’Hélène Dufresne, présidente du conseil d’administration d’Équiterre, annonce aujourd’hui le départ de Sidney Ribaux, directeur général et cofondateur du plus important organisme environnemental au Québec. Madame Colleen Thorpe, directrice des programmes éducatifs d’Équiterre et œuvrant au sein de l’organisme depuis plus de 10 ans, en assumera dès aujourd’hui la direction par intérim.

« Sidney est un pilier du mouvement environnemental canadien. Ce fut un immense plaisir de travailler avec lui ces dernières années. L’organisme qu’il a fondé avec cinq autres collègues il y a 25 ans continuera assurément de grandir. Nous poursuivrons notre travail auprès des différents paliers gouvernementaux pour faire adopter des politiques publiques ambitieuses. Nous continuerons aussi nos actions auprès des citoyens et des entreprises pour les encourager à adopter des gestes indispensables pour lutter efficacement contre les changements climatiques » a déclaré Hélène Dufresne.

« Depuis 25 ans, Équiterre est devenu l’organisme de référence sur les questions environnementales au Québec. L’organisme n’a jamais été aussi fort qu’aujourd’hui et c’est donc le bon moment pour moi de relever de nouveaux défis, d’autant plus que je resterai au service du changement et du développement durable. » a expliqué Sidney Ribaux. « Ce fut un grand privilège de travailler au sein de l’équipe professionnelle et dévouée d’Équiterre qui sera dirigée aujourd’hui par une femme de grande valeur au parcours exceptionnel, Colleen, qui est également une amie proche. » a-t-il ajouté.
 

Un acteur qui restera engagé en environnement et développement durable

Sidney Ribaux quitte la direction d’Équiterre afin de poursuivre son travail engagé pour l’environnement et le développement durable au sein de l’équipe municipale de la Ville de Montréal, où il occupera le nouveau poste de directeur du Bureau de la transition écologique et de la résilience.

« Si la Ville de Montréal réussit sa transition écologique, elle pourrait inspirer de nombreuses autres villes, gouvernements et entreprises partout sur la planète à l’imiter. J’ai envie de contribuer à ce projet ambitieux. Je quitte donc Équiterre, mais je continuerai à être au service du changement et de l’environnement. » a déclaré monsieur Ribaux.
 

L’équipe d’Équiterre plus que jamais mobilisée

« Équiterre poursuivra son action en faveur des changements urgents dont nous avons besoin pour faire face à la crise climatique et assurer le développement durable de nos sociétés », a assuré Colleen Thorpe, la nouvelle directrice générale d’Équiterre par intérim. « Alors que le nouveau gouvernement du Québec définit son action environnementale et que s'amorçera la campagne électorale fédérale, toute l’équipe d’Équiterre et son important réseau sont engagés et mobilisés pour que les enjeux environnementaux se retrouvent au cœur de l’action politique et citoyenne », a-t-elle ajouté.
 

À propos d’Équiterre :
Équiterre compte 22 000 membres qui lui procurent plus de 50 % de son financement et plus de 100 000 sympathisants qui participent à ses actions. L’organisme a fêté ses 25 années d’existence en 2018 et possède des bureaux à Montréal, Québec et Ottawa. Il influence les politiques publiques fédérales et québécoises en environnement et en lutte aux changements climatiques. Son siège social est situé dans la Maison du développement durable à Montréal, un bâtiment écologique exemplaire qu’il a contribué à mettre sur pied.
www.equiterre.org/a-propos
www.twitter.com/equiterre
www.facebook.com/equiterre

- 30 -

Pour plus d’information et organisation d’entrevues :
Camille Gagné-Raynauld
Relations médias, Équiterre
Cell : 514-605-2000 | cgraynauld@equiterre.org