Skip to Content

Dossier Enbridge : Équiterre félicite la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et le maire Coderre pour leur mémoire

Montréal/Québec, le 3 décembre 2013 – Malgré leur différence de point de vue sur le projet de renversement de la Ligne 9b d'Enbridge, Équiterre tient à féliciter la CMM et le maire de Montréal pour la qualité du mémoire déposé devant la Commission de l'agriculture, des pêcheries, de l'énergie et des ressources naturelles (CAPERN).

Selon Équiterre, plusieurs des éléments soulevés par la CMM ont le mérite de bien circonscrire les enjeux tels : la question des émissions de GES, les enjeux de sécurité, la nécessité de créer un fonds de prévoyance (à partir d'une taxe prélevée auprès de la compagnie).

« La recommandation de la CMM sur la couverture d'assurance d'Enbridge de 1 milliard $ pour ce projet rejoint celle d'Équiterre dans son rapport d'experts déposé devant l'Office national de l'énergie (ONE), de 3 milliards $. Actuellement, cette couverture est de 685 millions $ pour l'ensemble des opérations de la compagnie. Nous sommes d'ailleurs sidérés qu'Enbridge ait refusé d'obtempérer à cette demande la semaine dernière devant la commission », souligne Sidney Ribaux, directeur général d'Équiterre.

« Alors que le gouvernement du Québec est quasi silencieux sur la question des GES, la CMM exige que le projet soit l’objet d’une étude d’impact en ce qui a trait aux émissions de GES et mentionne même le travail de l'Union européenne quant à l'adoption d'une directive sur la qualité de carburant, l'une des recommandations d'Équiterre devant la CAPERN », a déclaré Steven Guilbeault, directeur principal d'Équiterre.

Équiterre présente ce matin son mémoire devant la CAPERN à 11h30. Le mémoire d'Équiterre est disponible au: www.equiterre.org/sites/fichiers/memoire_commission_parlementaire_ligne_9.pdf

– 30 –


Pour renseignements:

Julie Tremblay, relations médias, Équiterre
514-605-2000 / jtremblay@equiterre.org