Skip to Content

Du changement au menu : des centaines d’experts se mobilisent pour la toute première conférence sur l’alimentation en milieu scolaire

Montréal, le 13 novembre 2015 — Plus de 400 experts venus d’un bout à l’autre du pays et d’ailleurs, se réunissent à Montréal aujourd’hui pour Du changement au menu. Issus de domaines aussi divers que la santé, l’éducation, les services alimentaires, l’agriculture, les loisirs, la recherche et les politiques publiques, ces experts se mobilisent afin de renforcer les initiatives permettant d’augmenter la quantité d’aliments sains, locaux et durables dans les assiettes des jeunes en milieu scolaire.

La conférence, qui a lieu du 12 au 14 novembre, met de l’avant plusieurs projets inspirants de partout au Canada, dont bon nombre d’initiatives québécoises comme les Brigades culinaires, le projet de prévention du diabète dans les écoles de Kahnawake ou encore l’approvisionnement local à la Commission scolaire de Montréal. L’événement est organisé par la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, De la ferme à la cafétéria et Équiterre.

Les politiques nutritionnelles, l’éducation à l’alimentation, les cours de cuisine et les jardins scolaires ou encore l’approvisionnement d’aliments locaux et durables figurent parmi les moyens qui permettent aux jeunes d’améliorer leur santé et aussi d’acquérir de saines habitudes de vie.

« S’alimenter sainement est la meilleure chose à faire pour la santé », dit Mary Lewis, VP Recherche et transfert des connaissances de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC. « Le milieu scolaire offre un cadre idéal pour créer et promouvoir la saine alimentation auprès des enfants et la jeunesse. On n’est jamais trop jeune pour prévenir les maladies du cœur et les accidents vasculaires cérébraux ».

La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC recommande aux Canadiens de tout âge d’adopter un régime alimentaire sain et équilibré composé d’une variété d’aliments naturels, complets et peu transformés.

« Les bénéfices de l’alimentation saine, locale et durable sont multiples. Les enfants qui mangent mieux étudient mieux et lorsqu’ils consomment des aliments locaux ou biologiques, tout le système alimentaire est gagnant », explique Isabelle Saint-Germain, directrice principale d’Équiterre.

Parmi les illustres présentateurs, on compte François Blais, ministre de l’Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche qui prendra la parole vendredi, notamment au sujet des efforts du gouvernement à accroître la présence d’aliments du Québec dans les institutions publiques, dont les écoles.

À l’occasion de cette conférence, une toute première carte nationale a été créée pour recenser les activités visant à mettre les aliments sains, locaux et durables au menu de plus de 675 000 élèves, dans près de 700 écoles et campus au pays. Au total, presque la moitié de ces écoles ont des jardins éducatifs ou des programmes culinaires. Ces écoles et campus estiment faire annuellement des achats de plus de 16 millions $ en aliments locaux.

« Cette carte offre un portrait éclairant des activités De la ferme à l’école au Canada. Elle démontre non seulement comment les écoles mobilisent les élèves avec une approche globale afin d’amener la récolte à la cafeteria, mais la carte fournit également des données préliminaires liées à l’impact sur l’économie locale », explique Joanne Bays, directrice nationale du réseau De la ferme à la cafétéria Canada. « Ces chiffres peuvent paraitre minimes, mais nous savons que ce n’est que la pointe de l’iceberg ».

La conférence Du changement au menu est rendue possible grâce à la contribution du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, du Système alimentaire montréalais (SAM) et des Producteurs d’œufs du Canada. La conférence est aussi rendue possible grâce à la contribution des partenaires de l'initiative Nourrir l’avenir de nos écoles, qui elle, est financée par le gouvernement fédéral grâce au Partenariat canadien contre le cancer par l’entremise du projet Connaissances et actions liées pour une meilleure prévention.

Suivez la conférence en direct via le fil Twitter (#cmconf2015) et l’évènement Facebook Du changement au menu.
Consultez la programmation ici

À propos d’Équiterre
Équiterre s’est donné pour mission de contribuer à bâtir un mouvement de société en incitant citoyens, organisations et gouvernements à faire des choix écologiques, équitables et solidaires. Par son action, Équiterre veut porter l’attention sur les aspects fondamentaux de la vie. Manger, se transporter, habiter, jardiner et consommer : des besoins vitaux, mais aussi des moyens à la portée de chacun pour agir de façon responsable et changer le monde un geste à la fois.

À propos de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC a pour mission de prévenir les maladies, de préserver la vie et de favoriser le rétablissement. En tant qu’organisme bénévole de bienfaisance en santé, nous nous efforçons chaque jour d’améliorer de façon tangible la santé de toutes les familles du pays. Ensemble, éliminons les maladies du cœur et les AVC pour vivre en santé. fmcoeur.ca

À propos de De la ferme à la cafétéria Canada
De la ferme à la cafétéria Canada est un organisme pancanadien dont la mission consiste à informer, à renforcer la capacité, à entretenir des partenariats et à influencer les politiques de sorte à instaurer une alimentation saine, locale et durable dans toutes les institutions publiques.

-30-

Pour plus d’information :

Dale Robertson
Relations médias, Équiterre
514 605-2000 / drobertson@equiterre.org

Micheline Turnau
Gestionnaire de programme, Du changement au menu, Fondation des maladies du cœur et de l’AVC
613-857-0491 / mturnau@hsf.ca