Skip to Content

Équiterre dénonce les " cadeaux " de la compagnie albertaine Enbridge aux municipalités du Québec.

Actu - Sables bitumineux aux portes du Qc

Montréal, le 13 février 2013 – Équiterre a tenu à dénoncer les pratiques de la compagnie alors que l'on apprenait aujourd’hui sur le site du Canal Argent que la compagnie Enbridge donnait des " cadeaux " à plusieurs municipalités québécoises se trouvant sur le tracé du pipeline où la compagnie veut y acheminer du pétrole des sables bitumineux vers Montréal.

« Nous dénonçons ces " cadeaux " de la compagnie Enbridge aux municipalités du Québec, ça frôle le scandale! Nous avons d’ailleurs reçu plusieurs plaintes de citoyens s’inquiétant de l’effet que peut avoir cet argent sur la neutralité des administrations municipales! », a déclaré Steven Guilbeault, porte-parole d’Équiterre.

Équiterre estime que cette pratique de la compagnie albertaine frôle l'illégalité dans la mesure où, tant en ce qui concerne des questions liées à l'eau potable ou encore au règlement de zonage, les municipalités peuvent jouer un rôle important dans l'évaluation et même l'approbation d'un projet comme celui-là.

D'ailleurs, l'article 8 du Règlement relatif à l'application de la Loi sur la qualité de l'environnement stipule que : « Celui qui demande un certificat d'autorisation doit également fournir au ministre un certificat du greffier ou du secrétaire-trésorier d'une municipalité locale ou, s'il s'agit d'un territoire non organisé, d'une municipalité régionale de comté, attestant que la réalisation du projet ne contrevient à aucun règlement municipal. »

L'organisme soulève par ailleurs des doutes quant à l’éthique des municipalités qui acceptent cet argent et qui seront amenées par la suite à se prononcer sur le projet.

-30-

Pour information :
Loïc Dehoux, Équiterre
514 605 2000