Skip to Content

Équiterre et le Fonds mondial pour la nature (WWF) saluent le dépôt du projet de loi pour un moratoire sur les gaz de schiste du ministre Yves-François Blanchet

Montréal, 15 mai 2013 - Équiterre et le Fonds mondial pour la nature (WWF) saluent le dépôt du projet de loi du ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, Yves-François Blanchet, qui interdit l'exploration et l'exploitation des gaz de schiste dans la vallée du Saint-Laurent. Joignant leur voix à d’autres groupes environnementaux, Équiterre et le WWF encouragent fortement les partis d’opposition à appuyer ce projet de loi.

« S'il est adopté, ce projet de loi suspendra tout forage ou exploration jusqu'à ce que l'Assemblée nationale ait adopté un cadre législatif exhaustif », explique Sidney Ribaux, directeur général d'Équiterre. « En fixant jusqu'à 5 ans le moratoire, ceci laisserait le temps au gouvernement de mettre en place des balises qui émaneront de l'étude du BAPE attendue cet automne », poursuit-il.

Dans le cadre de la prochaine consultation sur la politique énergétique, ce projet de loi tombe à point. De plus, Équiterre et le WWF invitent le gouvernement à adopter une politique nationale sur l’énergie, qui tiendra compte de la nécessité d’opérer une transition vers les énergies renouvelables et de tourner le dos aux projets de développement d’hydrocarbures.

« Le projet d’extraire le gaz de schiste est incompatible avec l’urgence d’agir pour contrer le réchauffement climatique. Le gouvernement prend la décision qui s’impose », affirme Marie-Claude Lemieux, directrice pour le Québec du WWF. « Si nous voulons éviter les pires conséquences du réchauffement climatique, nous devons nous sevrer des énergies fossiles et nécessairement en laisser une bonne partie dans le sol. Nous n’avons pas besoin de ces sources d’énergie polluantes, les options vertes existent et nous devons les développer collectivement », poursuit-elle.

-30-

Sources :
Loïc Dehoux, Équiterre, 514 605 2000
Marie-Claude Lemieux, WWF-Canada, 514 260 6233
mclemieux@wwfcanada.org