Skip to Content

Équiterre réagit à la démission de Jim Prentice à titre de ministre de l’Environnement du Canada

Le ministre de l’Environnement du Canada, l’honorable Jim Prentice, aura été l’un des ministres de l’Environnement les moins fermés à agir pour l’environnement depuis que le Parti conservateur du Canada est à la tête du gouvernement. Malgré tout, Équiterre considère que le ministre Prentice n’est pas arrivé à mettre en place les mesures nécessaires pour diriger le Canada sur la bonne voie notamment en matière de lutte aux changements climatiques.

« La feuille de route de Monsieur Prentice en tant que ministre de l’Environnement n’aura pas été impressionnante. Mais, en toute honnêteté, nous ne voyons pas comment M. Prentice aurait pu faire avancer la cause environnementale ou comment son successeur pourra y arriver tant que M. Harper sera le premier ministre du Canada », ajoute Steven Guilbeault. « Notre premier ministre est obstiné à favoriser l’industrie pétrolière et l’industrie des sables bitumineux et n’a que très peu de considération pour ce qui touche aux questions environnementales », conclut-il.

- 30 –

Source :

Eveline Trudel-Fugère
Équiterre
514-605-2000
etfugere@equiterre.org