Skip to Content

Équiterre répond aux allégations du député Amir Khadir de Québec Solidaire.

Montréal, le 20 août 2012 – Équiterre répond au député Amir Khadir, qui a dénoncé, hier, lors d’un rassemblement à St-Denis-sur-Richelieu «Équiterre et plusieurs autres organisations environnementales à ne pas prendre parti dans la campagne électorale».

Rappelons qu’Équiterre et 7 autres groupes écologistes ont pris part au débat électoral le 14 août dernier en déposant une plateforme environnementale commune pour une prospérité durable et ont pris position entre autres, sur les dossiers du gaz de schiste, de l’exploitation de l’amiante et sur le projet du Plan Nord, contrairement à ce que M. Khadir a prétendu lors de sa sortie d’hier.

« Nous nous voyons surpris des propos de M. Khadir. Depuis toujours, Équiterre est une organisation environnementale qui se veut, par choix, non partisane. Cela n’empêche en rien que nous nous faisons un devoir de prendre part au débat à chacune des élections», souligne Sidney Ribaux, coordonnateur général d’Équiterre. « Nous nous sommes aussi donnés comme objectif de sensibiliser et d’informer les citoyens sur les enjeux environnementaux et de commenter et analyser les plateformes électorales de chacun des partis en matière environnementale, comme nous le faisons à chacune des élections, et ce, en toute objectivité », ajoute M. Ribaux.

Pour ce faire, Équiterre a envoyé une lettre à chacun des partis avec des questions précises au sujet de la santé de la population québécoise, la qualité de l’environnement et les choix économiques. Suite aux réponses reçues, une analyse des différentes plateformes des partis sera rendue publique cette semaine tel que prévu dans la stratégie développée par Équiterre dans le cadre de la campagne électorale. Ces mêmes questions ont pu être envoyées par les citoyens aux candidats de leur circonscription via une plate-forme web développée par l’organisme Équiterre.

Équiterre est un organisme sans but lucratif, financé principalement par ses 8000 membres individuels. Ses analyses sont fondées sur la recherche scientifique et ses positions publiques sont prises de façon indépendante.

Pour en savoir plus sur la plateforme : « Pour une prospérité durable » et le communiqué de presse.

Pour en savoir plus sur les actions d’Équiterre sur la campagne électorale.

 

Source :
Loïc Dehoux, Équiterre
514 605 2000