Skip to Content

Équiterre salue le nouvel accord entre le Québec et l'Ontario sur les échanges d'électricité et leur collaboration sur le dossier TransCanada

 Montréal, 21 novembre 2014 – Équiterre salue la collaboration essentielle du Québec et de l’Ontario aujourd’hui sur deux dossiers énergétiques d’importance. Équiterre se réjouit d'abord de l’annonce d’un accord sans précédent conclu entre le Québec et l’Ontario qui permettra aux deux provinces d’échanger, dès 2015, des surplus d’électricité durant leurs périodes de pointe respectives.

« Cette entente va permettre au Québec de vendre une partie de ses surplus d'électricité en plus de favoriser, des deux côtés de la rivière des Outaouais, l'utilisation d'électricité plus propre », a déclaré Steven Guilbeault, directeur principal d'Équiterre. « Grâce à cette action concertée, l’Ontario comme le Québec pourront réduire les importations d'électricité d'origine thermique venant des États-Unis », a-t-il poursuivi.

Un rapport publié par l’Ontario Clean Air Alliance (OCAA) et Équiterre en juillet dernier établissait que l’Ontario pourrait sauver des millions de dollars à chaque année en achetant de l'électricité du Québec.

Équiterre salue également la collaboration des deux provinces dans le dossier Oléoduc Énergie Est de TransCanada qui traverserait leur territoire. Elles ont toutes les deux posé les mêmes conditions à la réalisation du projet.

Les deux gouvernements se sont également entendus sur le renforcement d’une économie verte via la promotion du marché du carbone et diverses mesures d’efficacité énergétique. En outre, ils souhaitent augmenter leur capacité à sensibiliser le public aux changements climatiques et harmoniser la façon dont les provinces recueillent et transmettent les données sur les émissions de GES.

« C’est une annonce très importante, car elle jette les bases d’une collaboration sur la mise en œuvre d’une économie verte et sur la question du climat entre les deux gouvernements. Qui sait, l'Ontario pourrait même décider de se joindre à la bourse du carbone du Western Climate Initiative », a également déclaré M. Guilbeault.

Les deux gouvernements ont aussi comme objectif d’étendre cet accord à plus long terme. Ils ont promis de se concerter sur les options de systèmes électriques des communautés éloignées sur leur territoire.

- 30 -

Pour informations :
Geneviève Puskas, 514-792-5222
gpuskas@equiterre.org