Skip to Content

Équiterre salue le soutien de la ministre Beauchamp

Nusa Dua, 14 décembre 2007 – Équiterre salue l'appui accordé par le gouvernement du Québec à l'établissement à Montréal d'un Secrétariat international voué à la mobilisation de la société civile sur les changements climatiques. Ce projet, initié entre autres par des représentants de grandes organisations telles WWF International, Greenpeace International, le Conseil oecuménique mondial, E3G, le Pew Environmental Group, Union of Concerned Scientists et Vitae Civilis et piloté par Équiterre depuis 18 mois, vient ainsi de franchir une étape importante.

« Nous sommes très heureux que la ministre Beauchamp ait répondu à notre appel », a déclaré le porte-parole d'Équiterre, Steven Guilbeault. « Le gouvernement du Québec, qui a récemment reconnu le rôle fondamental de sensibilisation que nous menons au Québec en rétablissant le programme de soutien aux groupes nationaux, pousse cette logique sur la scène internationale, ce que peu de gouvernements font », a-t-il poursuivi.

Équiterre désire également saluer le soutien accordé à la préparation du projet par l'organisme Montréal International, voué entre autres à accroître le rayonnement international de la métropole québécoise. « Ils y ont cru et ils nous ont fait confiance », a déclaré également Hugo Séguin, coordonnateur du dossier des changements climatiques chez Équiterre et membre du conseil d'administration du Secrétariat. « Les Québécois sont particulièrement ouverts aux enjeux environnementaux et cela est de plus reconnu sur la scène internationale. Le soutien de Montréal International et du gouvernement du Québec, mais aussi la réputation du Québec et de la Métropole ont joué un rôle décisif dans le choix de Montréal comme siège du Secrétariat », a-t-il conclu.

- 30 -

Source : Jean-François Nolet, +62 (0)81 338 969 139