Skip to Content

Étude de l'IRIS sur la ligne 9 d'Enbrige: peu de retombées économiques et beaucoup d'impacts environnementaux

Réaction d'Équiterre à la publication d'une étude de l'IRIS sur le renversement de la ligne 9 d'Enbridge

Peu de retombées économiques pour le Québec, beaucoup d'impacts environnementaux

Montréal, le 9 septembre 2013 – Équiterre a réagi aujourd'hui à la publication d'une étude de l' Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) sur le projet de renversement de la ligne 9 d'Enbridge. Selon l'étude présentée par l'IRIS, ce projet offre bien peu de retombés économiques pour le Québec alors que les impacts écologiques, eux, sont importants.

« L'IRIS conclut que seulement 100 emplois à long terme seraient créés au Québec, mais que le projet permettrait d'augmenter de 12 % la production des sables bitumineux en Alberta (un secteur qui a déjà augmenté ses émissions de GES de 338 % au Canada depuis 1990), soit l'équivalent d’ajouter 1 650 000 voitures sur nos routes », a déclaré Steven Guilbeault, directeur principal chez Équiterre.

L'IRIS rappelle également les conclusions de la Commission américaine de sécurité des transports qui avaient conclu, suite à l'accident de Kalamazoo en 2010, qu' « une culture de déviance semble s’être développée au centre de contrôle d’Enbridge ».

« Pour toutes ces raisons, nous tenons à rappeler que 20 municipalités québécoises ont demandé au gouvernement du Québec de tenir sa propre évaluation environnementale, le processus d'évaluation fédéral ne passant pas la barre pour ces municipalités », a ajouté M. Guilbeault.

« Nous tenons à rappeler également à ce même gouvernement qu'il s'est lui-même engagé à tenir ses propres consultations et une étude environnementale indépendante… dont les détails se font toujours attendre », a conclu M. Guilbeault

Pour consulter l'étude de l'IRIS : www.iris-recherche.qc.ca/publications/oleoduc

– 30 –

Pour plus de renseignements:

Julie Tremblay, Relations medias, Équiterre
514 605-2000 / jtremblay@equiterre.org