Skip to Content

Exposition Le véritable coût du pétrole du photographe Garth Lenz. Regard inédit sur la catastrophe de l’exploitation des sables bitumineux

Montréal, 25 février 2016 - Du 27 février au 18 mars, la Maison du développement durable et Équiterre présentent l’exposition Le véritable coût du pétrole (The True Cost of Oil) de l’artiste international Garth Lenz.

Cette exposition photo unique constitue une étude comparative des sables bitumineux, le projet énergétique le plus polluant au monde, et de la forêt boréale, la plus grande et la plus intacte des forêts restantes sur la planète. L’exposition aborde également de manière évocatrice des questions plus larges telles que les changements climatiques, les énergies fossiles et le pétrole extrême, la pollution et aux conséquences environnementales et sociales sur les Premières Nations.

« L’exploitation des sables bitumineux émet de trois à quatre fois plus de gaz à effet de serre (GES) que la production de pétrole brut classique, ce qui en fait l’un des carburants les plus polluants au monde » explique Steven Guilbeault, directeur principal d’Équiterre. « Le projet d’oléoduc Énergie Est, à lui seul, permettrait la construction de nouvelles mines de sables bitumineux dans l’ouest du pays, qui augmenterait de 32 mégatonnes les émissions des GES du Canada, soit l’équivalent de 7 millions de voitures supplémentaires sur nos routes. Une aberration dans la situation actuelle, où les scientifiques de partout sur la planète nous pressent d’agir pour contrer le réchauffement climatique et où des accords internationaux ambitieux viennent d’être pris en ce sens à Paris », rappelle-t-il. « Détruire la forêt boréale – le plus grand puits de carbone terrestre – est tout le contraire de ce qu’il faut faire pour assurer un équilibre climatique et un avenir sécuritaire ».

«L'exposition offre aux visiteurs l'opportunité de voir les sables bitumineux comme très peu de gens ont pu les voir », explique Garth Lenz. « La beauté inhérente présente dans plusieurs images de dévastation industrielle reflète notre relation conflictuelle avec les énergies fossiles : pendant que nous déplorons les impacts négatifs de l’extraction du pétrole, nous continuons d’utiliser cette source d’énergie au quotidien », se désole l'artiste. «Les paysages contrastants de sables bitumineux et de forêt boréale en arrière-plan viennent rappeler de manière visuelle et évidente le véritable coût de notre dépendance au pétrole et le pourquoi nous devons changer nos habitudes ou, sinon, faire face aux conséquences. J’ai espoir que cette exposition incitera les visiteurs à considérer le vrai prix de notre dépendance aux combustibles fossiles », conclut-il.

Vernissage et conférence
Le vernissage se tiendra le 27 février à 20 h, dans le cadre de la Nuit blanche 2016 à la Maison du développement durable. À cette occasion, Steven Guilbeault, directeur principal d’Équiterre, prendra la parole pour présenter l’artiste, mais surtout, la pertinence de l’exposition dans le contexte canadien actuel.Les participants pourront également profiter d’une foule d’autres activités prévues dans le cadre de la Nuit blanche. Au menu, vernissage, photomaton, hockey contre les changements climatiques, danse et autres surprises qui feront voir rouge ou rougir de plaisir! Durée de l’événement : 5 h.

Conférence spéciale le 1er mars
Équiterre profite également du passage à Montréal de l’artiste de la Colombie-Britanique pour offrir au public une conférence-midi à la Maison du développement durable avec l’artiste et conférencier qui a notamment donné un TED Talk sur le sujet. Une occasion unique de prise de conscience collective du coût de notre dépendance aux énergies fossiles. Pour réserver : www.lamdd.org/RSVP. L’événement sera également webdiffusé.

À propos de l'artiste
Garth Lenz a reçu de nombreux prix de renommée internationale tant pour ses œuvres en art visuel que pour son travail éditorial. En 2009, il a été nommé Senior Fellow de la International League of Conservation Photographers. Seulement 60 photographes à travers le monde ont reçu cette mention. Le travail de Garth Lenz apparaît dans des publications reconnues mondialement telles que Time Magazine, GEO, National Geographic Society, The New York Times, Canadian Geographic, The Guardian, Esquire et plusieurs autres.

Merci!
La Maison du développement durable tient à remercier Équiterre, Fondaction, la Caisse d'économie sociale et solidaire Desjardins, les partenaires de la Nuit blanche, le Groupe Photo Média International, Copticom, Novae, le Journal Métro ainsi qu’Alcoa, son partenaire principal à la programmation. Les émissions de gaz à effet de serre liées au transport des participants de la programmation 2016 sont compensées grâce à un partenariat avec Planetair.

– 30 –

Crédit photo : Garth Lenz. Autres visuels disponibles sur demande.

Pour plus de renseignements et demander une entrevue avec l’artiste :

Dale Robertson,
Relations médias, Équiterre
drobertson@equiterre.org / 514 605-2000

Amélie Ferland
Directrice des communications et de la programmation
Maison du développement durable
aferland@lamdd.org / 514-592-0847