Skip to Content

Faiblesses sur le pipeline d’Enbridge : Équiterre et Greenpeace somment Québec d’intervenir

Montréal, vendredi le 7 juin – Équiterre et Greenpeace sont inquiets et demandent l’intervention du gouvernement du Québec suite à la diffusion d'un reportage à la télévision de Radio-Canada révélant plusieurs faiblesses dans le pipeline d’Enbridge qui passe par le terrain d'une résidente de la Rive-Nord de Montréal. Sur à peine 200 mètres, six faiblesses à des points névralgiques auraient été découvertes dans le pipeline. Enbridge aurait informé la résidente qu’après qu’elle se soit plainte de la présence d'huile dans une flaque d'eau sur son terrain. Cette dernière dit craindre pour sa sécurité.

« Encore une fois, les citoyens ont de nombreuses raisons d’être inquiets et sont laissés à eux-mêmes face à ce projet de pipeline de sables bitumineux car l’évaluation de l’Office national de l’énergie limite la participation du public. Il est plus que temps que le gouvernement du Québec rassure la population et confirme les détails de l’évaluation environnementale qu’il entend mener » a déclaré Patrick Bonin, responsable de la campagne Climat-Énergie à Greenpeace. «Selon nous, Enbridge minimise les risques afin d'obtenir l'approbation de l'inversement de la ligne 9, mais ce sont les québécois qui devront vivre avec les conséquences», poursuit-il.

« Le mois dernier, nous apprenions qu’Enbridge a enfreint la réglementation de l’Office national de l’énergie dans 117 de ses 125 stations de pompage à l’échelle du pays. Maintenant on parle de nombreuses faiblesses sur la ligne 9 au Québec. Enbridge devrait consacrer plus d’efforts à réparer son pipeline plutôt que de mettre des millions en campagnes de relations publiques pour redorer son image », a déclaré Steven Guilbeault, directeur général adjoint d'Equiterre.

Les organismes rappellent qu’Enbridge a été reconnue coupable et condamnée pour le plus grand déversement pipelinier de l’histoire des États-Unis où plus de 3 millions de litres ont été déversés au Michigan en 2010.

-30-

Krystel Papineau
Équiterre
514-605-2000

Fichier attachéTaille
r13234v2p1equiterrehydrocarbures.pdf554.98 Ko